Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UKEF s'engage à hauteur de 4 milliards de livres pour renforcer les liens commerciaux entre le Royaume-Uni et le Maroc


Libé
Vendredi 25 Novembre 2022

L'Agence britannique de crédit à l'exportation (UKEF) a annoncé, jeudi, que 4 milliards de livres sterling sont désormais disponibles pour encourager les investissements entre le Royaume-Uni et le Maroc.

Ce financement de l'Agence gouvernementale britannique aidera les acheteurs marocains à accéder à un soutien pour réaliser des projets, à condition qu'au moins 20% de la valeur totale du contrat provienne de fournisseurs britanniques, détaille l'UKEF dans un communiqué.

"Le Maroc offre une série d'opportunités pour les entreprises britanniques, comme des projets de transition énergétique, de dessalement de l'eau et d'infrastructures, notamment ferroviaires, routières, portuaires et aéroportuaires", assure la même source.

Toujours dans le but de promouvoir le commerce entre les deux pays, l'UKEF a également nommé un nouveau responsable du financement des exportations internationales (IEFE), basé à Casablanca, pour aider à promouvoir de nouvelles opportunités d'exportation pour les entreprises britanniques dans la région, rapporte la MAP.

Cité dans le communiqué, le directeur général par intérim de l'UKEF, Samir Parkash, s'est dit ''fier’’ du rôle de premier plan joué par l'agence dans le renforcement des relations commerciales historiques entre le Royaume-Uni et le Maroc, "avec une présence sur le terrain et le soutien de notre équipe de financement international".

"Les entreprises britanniques ont la possibilité de faire plus d'affaires avec le Maroc, un pays qui cherche à offrir un avenir plus durable, et nous sommes impatients de soutenir les projets dans la région", a-t-il souligné.

Pour sa part, l'ambassadeur du Royaume-Uni à Rabat, Simon Martin, a estimé qu'avec le soutien de l'UKEF, "nous pourrions assister à une nouvelle vague d'investissements dans les infrastructures marocaines, les énergies renouvelables et d'autres secteurs".

Cette annonce intervient après la célébration par le Royaume-Uni et le Maroc de trois siècles de prospérité partagée en 2021, qui a marqué le 300e anniversaire du premier traité commercial entre les deux nations.


Lu 1125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS