Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONSSA renforce ses mesures en vue de l’Aïd El Kebir




L’ONSSA renforce ses mesures en vue de l’Aïd El Kebir
Une série de mesures "urgentes" ont été prises cette année pour assurer la qualité du cheptel destiné à l’abattage, a affirmé, vendredi à Rabat, un responsable de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) de Rabat-Salé-Kénitra.
Lors d’une journée de sensibilisation et de communication sous le thème "Les mécanismes et mesures prises pour protéger la santé du consommateur", le directeur régional de Rabat-Salé-Kénitra de l'Office, Youssef Lhor, a souligné que ces mesures se rapportent essentiellement à l’opération de l'identification des caprins et ovins destinés à l’abattage, lancée par l’ONSSA dans le cadre d’un vaste plan d’action entrepris à l’échelle nationale et visant à "rassurer l’ensemble des citoyens sur la bonne allocation des ressources et moyens de prévention contre tout éventuel cas de verdissement des carcasses".
Dans une déclaration à la MAP, le responsable de l'ONSSA a souligné aussi la mise en place d'une boucle jaune baptisée Aïd Al Adha et d'un numéro de série placé dans l’oreille de chaque mouton.
"Les consommateurs doivent faire preuve de rigueur et de prudence dans le choix du cheptel en s'assurant de l’existence de cette boucle et du numéro de série. Faute de quoi, l’ovin ou caprin n’est pas identifié et ne devra faire l’objet d’un achat de la part du consommateur", a-t-il prévenu.
Pour sa part, le président de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdallah Abbad, a précisé que cette journée ambitionne de sensibiliser les citoyens sur l’importance des efforts déployés par les différentes parties concernées en vue de protéger la santé du consommateur.
M. Abbad a appelé les citoyens à faire montre de prudence, de rigueur et de vigilance lors de l’achat du sacrifice afin que cette fête religieuse se passe dans les meilleures conditions et d’éviter la putréfaction de la viande de l'Aïd.
Organisée en collaboration avec le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, le Forum marocain du consommateur, la wilaya de la région, cette journée de sensibilisation est destinée à présenter les différentes mesures prises à l'occasion de l'Aïd.
 

Lundi 6 Août 2018

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés