Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OMC appelle ses membres à la transparence sur les mesures commerciales liées au Covid-19




L’OMC appelle ses membres à la transparence sur les mesures commerciales liées au Covid-19
Alors que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) intensifie son suivi des implications de la pandémie de COVID-19 sur le commerce, son directeur général, Roberto Azevêdo, appelle à la transparence en ce qui concerne les politiques liées au commerce mises en place pour lutter contre le virus.
Dans un message du 24 mars demandant à tous les membres de soumettre au Secrétariat de l'OMC des informations sur les récentes mesures commerciales liées au commerce, le DG a appelé à accorder une attention particulière aux politiques que les membres avaient mises en place en réponse à l'épidémie de coronavirus.
«La pandémie actuelle de COVID-19 représente une crise sanitaire presque sans précédent, et les membres réagissent naturellement en introduisant une législation et des politiques pour lutter contre cette urgence sanitaire», a-t-il écrit. «Il s'agit notamment de mesures liées au commerce, telles que les mesures à l'exportation et les programmes de soutien économique.»
Le DG a demandé aux membres de fournir au Secrétariat des informations sur leurs politiques COVID-19 ayant des implications commerciales, en soulignant que tout ce qu'ils soumettraient serait utilisé uniquement à des fins de transparence.
« Cette demande faisait partie d'un exercice de transparence de longue date au cours duquel le Secrétariat de l'OMC compile régulièrement des rapports sur les mesures de facilitation et de restriction des échanges introduites par les membres du Groupe des 20 principales économies ainsi que par l'ensemble des membres de l'OMC », a rappelé l’organisation indiquant que le prochain rapport de suivi du commerce examinera les mesures prises entre la mi-octobre 2019 et la mi-mai 2020.
Dans un communiqué, l’OMC rappelle également que l'exercice de surveillance avait auparavant mis en lumière les mesures commerciales prises dans le contexte des urgences sanitaires, notamment l'éclosion de la grippe H1N1 en 2009-10.
Dans ses commentaires sur l'épidémie de COVID-19, soulignons que le patron de l’OMC a relevé l'importance de la transparence en ce qui concerne les mesures liées au commerce, faisant valoir qu'elle serait particulièrement utile pour les nombreux pays qui dépendent des importations de fournitures médicales.
Plus largement, le directeur général a mis en place une équipe spéciale d'experts de l'ensemble du Secrétariat pour suivre l'impact du COVID-19 sur les flux commerciaux et l'économie mondiale dans son ensemble.
Ainsi que l’assure le communiqué, « certaines des conclusions du groupe de travail éclaireront les projections commerciales annuelles de l'OMC qui seront publiées le mois prochain ».

Vendredi 27 Mars 2020

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif