Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Education nationale se met à l'heure des droits de l'Homme

MEN et CNDH signent une convention pour la promotion des valeurs des droits de l’Homme dans la sphère scolaire et universitaire





Le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a signé, jeudi à Rabat, une convention cadre de coopération et de partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), pour la promotion des valeurs des droits de l’Homme dans la sphère scolaire et universitaire. 

Cette convention, signée par le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, et la présidente du CNDH, Amina Bouayach, a pour objectifs, notamment, le partage d’expériences et d'expertises entre le ministère et le conseil pour l’ancrage des valeurs des droits de l’Homme et de citoyenneté, l’encouragement des initiatives visant à promouvoir la culture des droits de l’Homme, la formation de cadres marocains et étrangers dans le domaine des droits de l’Homme ou encore la promotion des principes des droits de l’Homme, de tolérance et de dialogue dans la sphère scolaire et universitaire.

A cette occasion, Saaid Amzazi a relevé que le ministère veille à mettre en place une approche participative visant à améliorer la qualité du système national d’éducation, de formation et de recherche scientifique, mettant en avant la nécessité d’ancrer une culture des droits de l’Homme, de tolérance, de citoyenneté et de vivre-ensemble chez l’apprenant. Le ministre n’a pas manqué de rappeler, à cet égard, la signature de la convention-cadre du projet relatif au "développement de l'école des droits de l'Homme 2019-2021" en 2019, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures du Plan d'action national en matière de démocratie et de droits de l'Homme (PANDDH), avec le ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme.

Cette convention constitue la continuité du projet de développement de l’école des droits de l’Homme, a souligné le responsable gouvernemental, indiquant que le renforcement de la coopération et du partenariat entre les académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), les universités et les commissions régionales des droits de l’Homme dans le domaine de la promotion des droits de l’Homme, permettra la consolidation de la culture des droits de l’Homme, de l’égalité et de la lutte contre la discrimination, tout en promouvant les travaux de terrain. Cette convention, poursuit-il, illustre l’ambition conjointe de promouvoir la coopération et le partenariat entre le ministère et le CNDH, à même de développer les travaux de recherche, d’études et de formation et d'encourager les activités culturelles et artistiques dans le domaine des droits de l’Homme.

Pour sa part, Amina Bouayach a souligné que cette convention permet de mettre en place un cadre institutionnel, pouvant concrétiser la coopération et le travail continu du CNDH avec le ministère. "Le CNDH ambitionne, à travers cette convention-cadre, de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine des droits de l’Homme", a affirmé la responsable. Ont pris part à la cérémonie de signature, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, des présidents d'universités, ainsi que plusieurs personnalités du monde universitaire, éducatif et des droits de l'Homme.

Libé
Vendredi 5 Février 2021

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.