Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AREF de Drâa-Tafilalet produit 23 ressources numériques pour l’enseignement en ligne




L’AREF de Drâa-Tafilalet produit 23 ressources numériques pour l’enseignement en ligne
L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Drâa-Tafilalet a produit 23 ressources numériques pour l’enseignement à distance concernant toutes les matières de la première année du Baccalauréat "Sciences expérimentales".
Ces ressources numériques ont été envoyées à la commission centrale chargée de les homologuer et de les insérer dans la plateforme numérique "Tilmidetice" d’enseignement à distance, indique un communiqué de l’AREF de Drâa-Tafilalet.
La même source précise que l’opération de production de ces ressources numériques et audiovisuelles pour l’ensemble des matières de la première année du Baccalauréat "Sciences expérimentales" a été effectuée sous la supervision et l’encadrement du directeur de l’AREF de Drâa-Tafilalet, Ali Berrad, ainsi que des inspecteurs régionaux et d’une équipe pédagogique et technique spécialisée en la matière.
Cette initiative intervient dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, faisant suite à sa décision de suspendre les cours et d’opter pour l’enseignement à distance dans le cadre des mesures de prévention visant à endiguer la propagation du Coronavirus "Covid-19".
Le ministère avait annoncé la suspension des cours du lundi 16 mars, jusqu'à nouvel ordre, dans l’ensemble des crèches, des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des établissements universitaires, privés ou publics.
S'inscrivant dans le cadre des mesures de prévention visant à endiguer la propagation du Coronavirus "Covid-19", cette décision est applicable à l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur publics et privés, les établissements de formation des cadres ne faisant pas partie d'universités, les écoles et les centres de langues relevant des Missions étrangères et les centres de langues et ceux de soutien scolaire privés.
Selon le ministère, la décision de suspension des cours représente une mesure préventive visant à protéger la santé des élèves, des stagiaires, des étudiants, des cadres administratifs et pédagogiques exerçant dans les établissements d'enseignement et tous les citoyens, l'objectif ultime étant de lutter contre la propagation du virus Corona, déclaré comme une "pandémie" d’envergure mondiale par l'OMS.

Vendredi 20 Mars 2020

Lu 1347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau