Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ANRUR, un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural




L'ANRUR, un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural
L’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine (ANRUR) constitue un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural, a indiqué jeudi à Laâyoune sa directrice, Zahra Sahi. L’agence vise à "contribuer à l'amélioration des conditions de vie des citoyens en trouvant des solutions opérationnelles au phénomène des bâtiments menaçant ruine et aux opérations de rénovation urbaine selon une approche proactive et tournée vers l'avenir", a souligné Mme Sahi lors de la consultation régionale de l’étude relative à la stratégie d’intervention de l’ANRUR à l’horizon 2030 dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.
A cet égard, elle a fait remarquer que l’activation du plan d’action de l'agence et l'élaboration d'une vision globale de ses rôles nécessitent une étude stratégique qui fait l’objet de cette réunion tenue sous le thème: "Rénovation urbaine et réhabilitation des bâtiments menaçant ruine : Vers une stratégie concertée". L’étude dépend des résultats de ces consultations régionales pour ouvrir un débat public sur ladite loi et les diverses questions et problématiques liées à ce domaine, a relevé la directrice de l’ANRUR.
Cette rencontre, qui est la dixième du genre dans le cadre d’une série de consultations régionales de l’étude relative à la stratégie d’intervention de l’ANRUR, constitue une occasion pour présenter le contexte de création de l’agence et ses missions, et sensibiliser les acteurs locaux autour des dispositions de la loi n° 94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine et son décret d’application, a expliqué Mme Sahi.
En outre, elle a mis en avant les impacts indéniables des programmes de développement prometteurs lancés à l’échelle de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, dans le cadre de la dynamique socio-économique que connaissent les provinces du Sud du Royaume, notant que le nouveau modèle de développement vient donner un nouvel élan à ces chantiers d’envergure.
La directrice de l’ANRUR a également rappelé l'importance de l'aspect culturel et urbain de cette région, qui recèle d’importants atouts et de ressources humaines qualifiées, jugeant nécessaire de promouvoir davantage la croissance économique soutenue et d’attirer des investissements nationaux et étrangers.

Samedi 19 Octobre 2019

Lu 1780 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com