Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kiev dit avoir abattu un des trois missiles hypersoniques lancés par la Moscou



Libé
Vendredi 15 Décembre 2023


La Russie a lancé jeudi trois missiles hypersoniques en direction de Kiev et de l'ouest de l'Ukraine, dont au moins un a été abattu, a annoncé l'armée de l'air ukrainienne, nouvelle illustration du renforcement des attaques aériennes de Moscou.


Ces tirs se sont produits le jour de la grande conférence annuelle de presse de Vladimir Poutine à Moscou, lors de laquelle il a une nouvelle fois affirmé que Moscou irait au bout de sa guerre.
 Aucune victime ni dégât n'ont pour l'heure été rapportés.


L'armée de l'air a indiqué que ces missiles balistiques Kinjal avaient été lancés en direction de Kiev et de la ville de Starokostiantyniv (région de Khmelnytsky, ouest), où se trouve un aérodrome militaire.


L'un a été détruit dans la région de Kiev, a-t-elle ajouté. Dans l'après-midi, des journalistes de l'AFP ont entendu plusieurs explosions dans la capitale, peu après le déclenchement d'une alerte aérienne.

L'armée de l'air n'a pas indiqué dans son message si les autres missiles avaient atteint leur cible ou été abattus.
Mais son porte-parole, Iouri Ignat, avait indiqué plus tôt qu'un missile avait "touché la région de Khmelnytsky", sans préciser si la zone de la base militaire de Starokostiantyniv avait été atteinte.


Depuis le début de son invasion de l'Ukraine en février 2022, la Russie vise régulièrement cette base, située à plusieurs centaines de kilomètres de la ligne de front.

L'attaque la plus puissante date d'août dernier quand les forces russes ont lancé trois vagues de frappes à l'aide de drones explosifs, de missiles Kalibr et Kinjal, selon les médias.

Les autorités ukrainiennes ont assuré que la plupart de ces projectiles avaient été abattus. 
Les missiles hypersoniques, très difficiles à abattre, ont été lancés depuis des chasseurs Mig-31, type d'avion souvent utilisé pour ce genre d'attaque.


L'armée de l'air a noté jeudi que "seules dix minutes" s'étaient écoulées entre le début de l'alerte aérienne et l'arrivée des missiles dans le centre de l'Ukraine.

A Kiev, cette alerte s'est déclenchée à quatre reprises jeudi, une première depuis des mois dans la capitale. 
La Russie a intensifié ses attaques sur Kiev ces derniers jours.

Mercredi, 53 personnes ont été blessées dans la capitale par une pluie de débris de missiles russes abattus en vol et qui ont notamment touché un hôpital pédiatrique, le bilan le plus lourd depuis des mois.


Lu 414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p