Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Kanye West en vedette d' un documentaire

Le Festival de Sundance sera en partie virtuel cette année


Libé
Lundi 13 Décembre 2021

Le Festival de cinéma de Sundance se tiendra le mois prochain pour la première fois simultanément en chair et en os dans ses habituelles montagnes de l'Ouest américain et sur Internet, ont annoncé jeudi les organisateurs, qui mettent en vedette un nouveau documentaire consacré à Kanye West.

Co-fondé par l'acteur Robert Redford, Sundance est l'un des plus importants festivals pour le cinéma indépendant aux Etats-Unis. Réputé pour sa faculté à repérer les futurs talents ("Reservoir Dogs" de Quentin Tarantino, Damien Chazelle avec "Whiplash"), il se tient depuis 1978 en début d'année dans l'Utah mais la pandémie de Covid-19 l'avait contraint à une formule 100% virtuelle en janvier dernier.

Avec la menace du nouveau variant Omicron à l'horizon, le festival met en oeuvre une approche hybride pour les séances de questions-réponses. Cette formule offre "la plus grande flexibilité" tout en "gagnant sur les deux tableaux: deux fois plus d'énergie et de publicité" autour des films présentés, a expliqué à l'AFP la directrice de Sundance, Tabitha Jackson.

Dans la sélection cette année figure "Jeen-yuhs", série documentaire consacrée au rappeur Kanye West réalisée par un ami de longue date de l'artiste, Clarence "Coodie" Simmons, à partir de séquences tournées durant plus de vingt ans.

D'autres documentaires sont au programme de l'édition 2022 comme "We need to talk about Cosby", sur la déchéance de la superstar de la télévision américaine Bill Cosby, ou "The Princess", sur la vie et la disparition de la princesse Diana.

C'est "Lucy and Desi", portrait de la défunte légende comique Lucille Ball par l'humoriste Amy Poehler qui ouvrira le bal le 20 janvier à Salt Lake City. Le festival doit se clôturer le 30 janvier.

La réalisatrice Rory Kennedy, fille de Robert F. Kennedy, examine quant à elle dans "Downfall: The Case Against Boeing", la série d'erreurs qui ont abouti, coup sur coup, à deux catastrophes aériennes ayant tué au total 346 passagers se trouvant à bord d'avions Boeing 737 Max.

En raison des contraintes liées à la pandémie, de nombreux réalisateurs ont cette année utilisé "des images d'archives comme support de leur créativité", relève Tabitha Jackson.

Côté fictions, le prix Nobel de littérature japonais Kazuo Ishiguro signe le scénario de "Living", remake du chef d'oeuvre d'Akira Kurosawa "Vivre", sorti en 1952, cette fois transplanté dans le Londres des années 50.

Le défunt Michael K. Williams, figure de la série "The Wire" ("Sur écoute" en français), apparaît aux côtés de John Boyega dans "892", histoire d'un ex-soldat américain obligé de prendre des décisions violentes et radicales lors de son retour à la vie civile pour éviter d'être jeté à la rue.



Lu 497 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira