Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée mondiale d'Alzheimer: Une occasion de démystifier une maladie complexe


Libé
Mercredi 21 Septembre 2022

Commémorée chaque 21 septembre, la Journée mondiale d’Alzheimer se veut une occasion de sensibiliser le monde autour de cette maladie et d'unir les efforts pour fournir les services médicaux nécessaires aux patients et leur permettre de changer de mode de vie, comme l’a souligné l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Découverte en 1906, la maladie d’Alzheimer tire son nom du psychologue allemand Alois Alzheimer qui avait observé des changements anatomiques dans le cerveau d’un patient décédé d’une maladie mentale étrange. Il est, de ce fait, important d’aborder cette maladie d'un point de vue psychologique et sociologique. Au Maroc, une certaine prise de conscience s’est développée au sujet de cette maladie, même si elle n'a pas atteint un niveau important puisque de nombreuses familles s’abstiennent toujours de recourir à la médecine moderne, a fait observer le sociologue Ali Chaabani. « Les médias jouent un rôle important dans la sensibilisation sur l’Alzheimer. Cette sensibilisation doit être aussi entamée à l'école », a-t-il fait valoir dans un entretien accordé à la MAP, notant que l’éducation, la formation et l’intégration sociale doivent être porteuses de principes solides afin de sensibiliser les citoyens. De son côté, Jaouad Mabrouki, psychiatre spécialisé dans la psychanalyse de la société, a expliqué dans une déclaration à la MAP que «si la maladie d'Alzheimer a été diagnostiquée tôt après que des troubles de la mémoire, du comportement ou de l'humeur ont été remarqués, cela ne doit pas être sous-estimé", soulignant qu'il faut aussitôt consulter un médecin pour mettre en place un programme spécial d’accompagnement du patient. Amenés à se développer, les symptômes d’Alzheimer entraînent un changement considérable dans la vie du patient, qui ne porte plus d’intérêt pour son entourage, la lecture ou la télévision et perd la concentration et le sens de la critique, a-t-il expliqué. Après le diagnostic, a-t-il poursuivi, vient le rôle de la famille qui peut retarder le développement de la maladie. A titre d'exemple, il a cité "l'importance d'accrocher une grande horloge à lamais on ainsi qu’un calendrier afin de permettre au patient de garder ses repères". La famille du malade ne doit non plus lui poser des questions embarrassantes comme :« Te souviens-tu de cette personne ?», a conseillé le psychiatre, suggérant de dire plutôt: «Telle personne est arrivée », de manière à donner la réponse directement et aider le patient à se souvenir. S’agissant des déplacements, le psychanalyste a souligné qu'on devait éviter au malade de se déplacer dans un lieu autre que celui auquel il est habitué, notant que le changement de lieu de résidence pourrait contribuer à la détérioration de son état psychologique. « Il n'y a pas de médicaments spéciaux qui traitent la maladie d'Alzheimer. Nous prescrivons juste des antidépresseurs car ils augmentent les capacités mentales en fonction des troubles du comportement comme ceux du sommeil », a-t-il ajouté, soulignant toutefois que « le traitement important est celui fourni par l'entourage de la personne : la famille, le conjoint, les enfants..». « Il est préférable que la famille ne fournisse pas de service d'escorte au patient», a conseillé le psychologue, suggérant que des personnes spécialisées s’occupent de lui car "l'environnement qui accompagne le patient serait sujet à la dépression, ce qui provoque chez le patient un sentiment d'insécurité et d'anxiété, chose qui affecte son état psychologique ». Environ 35 millions de personnes dans le monde souffrent de la maladie d'Alzheimer. Ce nombre devrait atteindre 115millions d'ici 2050,selon l'Association allemande de la maladie d'Alzheimer, ce qui rend urgent la sensibilisation à ce sujet.


Lu 411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS