Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée d'étude autour de “la médiation familiale” prochainement à Essaouira




Une journée d'étude autour de la thématique de la médiation familiale aura lieu le 21 novembre prochain à Essaouira, à l'initiative de l'Association féminine El Khir. Prévue en partenariat avec l'ONG féminine suisse pour la paix (CFD), cette journée s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, indique un communiqué des organisateurs.
Ce rendez-vous illustre clairement cette prise de conscience de l'importance de la médiation dans la gestion des conflits familiaux à l'amiable et ce, loin de toute forme de violence, explique la même source, faisant observer que l'Association El Khir milite pour la consolidation des droits des femmes et la dénonciation de toute sorte de discrimination envers elles, à travers les différentes prestations de services offertes par son Centre d'écoute, d’orientation et d'appui juridique, médical et psychologique.
Cette journée d'étude illustre, en outre, l'intérêt primordial porté à l'importance de la famille au sein de la société, ainsi que le souci porté par ladite Association quant au respect des droits de l’enfant, ainsi que son engagement en faveur d'une participation active et permanente, aux côtés des différents partenaires et intervenants concernés par les questions de développement durable et d'autonomisation socioéconomique des femmes.
Ce rendez-vous, qui verra la participation de juristes, de magistrats, d'experts, d'universitaires ainsi que d'acteurs associatifs, vise à "mettre le point sur les différentes méthodes de médiation et leur efficacité dans la gestion des conflits loin des couloirs des tribunaux". Il s'agit de sensibiliser le public sur l’importance de la médiation, encourager le recours à ce mode de règlement pacifique des différends, et d'unifier les visions des différents acteurs dans ce domaine, en se basant sur une approche juridique, expliquent les organisateurs.
Autrement, il s'agit de s'arrêter sur les avantages de la médiation, d'inciter le public à recourir à cet outil de règlement pacifique des litiges, de contribuer aux efforts visant la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes, en adoptant une culture de dialogue basée sur le respect des droits, et d'informer sur l'ouverture du premier Centre de médiation à Essaouira.

Vendredi 11 Octobre 2019

Lu 1213 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com