Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Johnny Depp toujours en guerre contre “The Sun ”




La justice britannique rendra lundi sa décision au procès intenté par Johnny Depp au tabloïd The Sun, qui avait qualifié en avril 2018 la star de “Pirate des Caraïbes” de mari violent à l’égard de l’actrice américaine Amber Heard. Le juge Andrew Nicol rendra son jugement à 10H00 GMT par visioconférence. Johnny Depp et Amber Heard s’étaient rencontrés sur le tournage de “Rhum Express” en 2011, avant de se marier en février 2015 à Los Angeles (Californie). Le couple avait divorcé avec fracas début 2017. L’actrice avait alors évoqué “des années” de violences “physiques et psychologiques”, accusations vivement rejetées par Johnny Depp. Pendant troissemaines d’un procès retentissant, la Haute Cour de Londres avait épluché la tumultueuse vie conjugale du couple, parfois dans ses détails les plus scabreux. L’acteur américain de 57 ans a reconnu une consommation abusive de drogues et d’alcool mais affirme n’avoir jamais levé la main sur une femme, soutenu sur ce point par les témoignages écrits de ses ex-compagnes Vanessa Paradis et Winona Ryder. Il accuse en retour de violencesl’actrice de “The Danish Girl” et d’”Aquaman”. Dans sa plaidoirie, l’avocat de l’acteur, David Sherborne, avait demandé au juge de “laver le nom” de Johnny Depp de ces “accusations scandaleuses” et “fausses” qui l’ont conduit à engager ce procès “douloureux”. Amber Heard, 34 ans, qui avait le statut de témoin dans ce procès, a quant à elle maintenu ses déclarations et déploré que les “détailsles plustraumatisants et les plus intimes” de sa vie avec Johnny Depp aient été exposés devant la justice et “diffusés dans le monde entier”.

Libé
Mercredi 28 Octobre 2020

Lu 895 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.