Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intenses activités du Groupe socialiste à la Chambre des représentants


Mourad Tabet
Lundi 18 Avril 2022

Intenses activités du Groupe socialiste à la Chambre des représentants
Le député du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Abdenour Hassnaoui, a adressé mercredi dernier une question orale au ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts à propos de la hausse alarmante des prix du blé.

Le parlementaire socialiste a souligné qu'il existe des lobbys qui monopolisent le marché du blé dans le pays et, partant, contrôlent les prix, notant que le prix du blé dépasse aujourd'hui 600 dirhams le quintal, alors que celui fixé par le ministère est de 282 dirhams, ce qui, selon Abdenour Hassnaoui, affecte directement les prix du pain, des pâtisseries et du couscous et, partant, affaiblit le pouvoir d'achat des Marocains.

Pour cette raison, le député socialiste a interpellé le ministre de tutelle sur les mesures que son département compte prendre pour mettre fin à la domination de certains lobbys du marché du blé, et pour connaître la position du ministère sur cette hausse.
Atika Jabrou plaide pour la promotion du secteur de l'artisanat
Pour sa part, le député socialiste Mly Mehdi Fatmi a tiré la sonnette d’alarme  sur le taux élevé de faillite des petites et moyennes entreprises (PME).

Dans une question orale adressée au ministre de l'Intégration économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, le membre du Groupe socialiste a assuré que la crise sanitaire du Covid-19 et la guerre russo-ukrainienne et leurs répercussions ont affecté l'économie nationale et les PME.

Pour cela, Mly Mehdi Fatmi a interpellé le ministre sur les mesures que le gouvernement entend prendre pour atténuer l’impact de la crise sur les PME et, partant, éviter que celles-ci ne sombrent dans la faillite.

Dans sa riposte au ministre à ce sujet, Abdelghani Makhdad, membre du Groupe socialiste, a assuré que le taux élevé de faillite des PME constitue un handicap majeur pour l’économie du pays, rappelant dans ce contexte que ce sont les jeunes qui paient la facture de cette situation préoccupante (licenciements).
Abdenour Hassnaoui critique la hausse alarmante des prix du blé
Le député socialiste a également attiré l'attention sur les grandes difficultés que rencontrent ces entreprises, car la hausse des prix des matières premières est intervenue à un moment où les contrats avaient été conclus en fonction des prix antérieurs sur le marché, ce qui entraîne des pertes financières considérables pour ces entreprises.

En outre, Abdelghani Makhdad a appelé le ministre à fournir une réponse satisfaisante à ce sujet, s’interrogeant en même temps sur les mesures et les moyens nécessaires pour résoudre cette problématique.

Par ailleurs, Atika Jabrou, membre du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, a adressé une question orale à la ministre du Tourisme, Nadia Fattah Alaoui, à propos de la stratégie du gouvernement pour faire la promotion du secteur de l'artisanat.

La députée ittihadie a affirmé que l’artisanat constitue un secteur patrimonial et historique, tout en s’interrogeant sur la stratégie du ministère pour le promouvoir.

La députée socialiste Hanane Fatrass a, quant à elle, adressé une question écrite au ministre de l'Equipement et de l'Eau concernant la mort de deux enfants tombés le 10 avril courant dans une fosse profonde des carrières de sable et de pierre de l'Oued Tensift dans la province d'Essaouira.
Mahmoud Abba appelle à la création d’ une radio régionale à Guelmim
Cet incident tragique a provoqué une vague d’indignations parmi la population du douar Rzikat (commune rurale de Sidi Laaroussi-Essaouira), d'autant plus que la région avait déjà été le théâtre d'incidents similaires au cours des années précédentes.

Hanane Fatrass a ajouté que des sit-in avaient été organisés auparavant contre l'octroi de licences d'exploitation de carrières de sable et de pierre dans des zones habitées, surtout que ces carrières ne respectent pas le cahier des charges, en procédant au creusement de fosses profondes sans les remblayer, ou en omettant de mettre des panneaux indiquant la dangerosité de ces fosses qui font chaque année des victimes, dont la plupart sont des enfants et des adolescents.
Nezha Abakrim et Majida Chahid s ’interrogent sur le sort de nombreux Marocains qui attendent leur tour pour accomplir le Hajj
A cet égard, la députée ittihadie a appelé le ministre à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à cette situation qui menace la sécurité de citoyens innocents, en particulier des enfants.
Hanane Fatrass évoque la dangerosité des fosses laissées par des carrières de sable et de pierre à Essaouira
Les deux membres du Groupe socialiste Nezha Abakrim et Majida Chahid, ont, pour leur part, adressé une question orale au ministre des Habous et des Affaires islamiques sur le sort de nombreux Marocains qui attendent leur tour pour accomplir le Hajj après avoir été déjà tirés au sort, en particulier ceux et celles qui ont plus de 65 ans et qui ont exprimé leur inquiétude quant aux conditions fixées par les autorités  saoudiennes pour les pèlerins de la saison 1443/2022.

Et ce qui a aggravé davantage la situation, c’est l'absence d'informations fiables de sources officielles, ce qui sème la confusion parmi les candidats et les expose à la manipulation des courtiers et de certains personnels d’agences de voyages.
Mly Mehdi Fatmi tire la sonnette d’ alarme sur le taux élevé de faillite des PME
Les deux députées socialistes ont interpellé le ministre sur les démarches entreprises par son département auprès des autorités saoudiennes afin de permettre à tous les candidats qui attendent leur tour après le dernier tirage au sort d’accomplir les rituels du Hajj, ainsi que sur les mesures urgentes que le ministère entend prendre pour communiquer avec les personnes concernées.

Nezha Abakrim et Majida Chahid ont également évoqué les résultats du dernier tirage au sort et le sort de ceux qui ont été privés d'accomplir les rites du Hajj en raison de la pandémie du Covid-19, et se sont interrogées sur la nature des mesures que le ministère prendra pour résoudre cette problématique.

Pour sa part, le député usfpéiste Mahmoud Abba a adressé une question écrite au ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication au sujet de la création de la radio régionale de Guelmim.

En effet, le député socialiste a mis en relief le rôle important des radios publiques régionales, notamment dans les provinces du Sud, dans la défense des causes nationales, au premier rang desquelles celle du Sahara marocain, le maintien de l'unité nationale, et la consolidation des valeurs de coexistence, de tolérance et d’ouverture.

Mahmoud Abba a ajouté que les radios régionales constituent un moyen pour répondre aux fake news des ennemis du Royaume et pour mettre les citoyens au courant de la situation réelle et de l'évolution du dossier du Sahara marocain.

En ce sens, il a salué le rôle joué par les deux radios régionales, à savoir Laâyoune et Dakhla, qui ont montré qu'elles sont à la hauteur de la cause nationale, notamment lors des événements de Gdeim Izik.

Pour cette raison, le député socialiste s’est interrogé sur les mesures que le ministère envisage de prendre pour créer une radio régionale à Guelmim et inscrire cette requête dans le cadre du chantier structurant et stratégique de la SNRT dans le domaine du renforcement des infrastructures et de modernisation technologique des services de la chaîne.
Abdelkader Taher exhorte le gouvernement à la réalisation d’ une étude d’impact économique au sujet de la Samir
Quant à la députée Latifa Cherif, elle a adressé une question orale au ministre de la Santé et de la Protection sociale sur la souffrance des patients atteints de cancer du fait de leurs déplacements entre les villes pour se faire soigner.
De son côté, et au nom du Groupe socialiste, Abdelkader Taher a interpellé la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable à propos de la réalisation d’une étude d’impact économique de la Samir, une entreprise spécialisée dans le raffinage des produits pétroliers.
Latifa Cherif soulève le calvaire des patients atteints de cancer du fait de leurs déplacements entre les villes pour se faire soigner
Selon le député socialiste, la Samir est la seule entreprise dont dispose le Maroc pour le raffinage des produits pétroliers, avec une capacité de stockage de matières pétrolières dépassant les 2 milliards de tonnes, soulignant que dans un contexte mondial marqué par l'inflation et la hausse des prix des hydrocarbures et leurs répercussions négatives sur le pouvoir d'achat des citoyens, ceux-ci s’interrogent sur les motifs qui font que le gouvernement marocain garde toujours le silence sur ses intentions à propos de la préservation et l’exploitation de cette raffinerie.

Pour cette raison,  le Groupe socialiste a affirmé que la réalisation d’une étude d'impact économique pourrait montrer aux Marocains l'importance de la poursuite ou non de l'exploitation de la raffinerie de la Samir.

Mourad Tabet


Lu 7287 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS