Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Un musée expose ses nus aux nudistes




Insolite : Un musée expose ses nus aux nudistes
Un musée de Colombie, consacré à un artiste peintre local connu pour ses tableaux de nus, a ouvert spécialement ses portes aux nudistes, qui durant le week-end ont pu admirer ces oeuvres d’art sans avoir à porter le moindre vêtement. La maison-musée du peintre colombien Pedro Nel Gomez, située à Medellin (nord-ouest), deuxième ville du pays, a ainsi accueilli près d’une soixantaine de visiteurs dénudés qui ont en outre pu bénéficier d’une visite guidée.
“L’objectif de cette activité est artistique et il est lié aussi au développement de l’être humain en relation avec la liberté de vivre nu”, a déclaré à l’AFP Rafael Sandoval, chargé de communication de la Communauté nudiste Otro Cuento (Autre Conte), initiatrice de l’expérience. Dans le cadre de son exposition “Le nu, manifeste et liberté”, le musée présente durant les prochains mois 120 oeuvres du peintre colombien, décédé le 6 juin 1984 à Medellin.
“Je connaissais certaines oeuvres de Pedro Nel, mais je ne savais pas qu’il y avait autant de nus. C’était incroyable d’être nue parmi tant de nus”, a témoigné Ana Castañeda, 30 ans, qui a découvert “le merveilleux” monde du nudisme il y a un an et demi.
Selon M. Sandoval, la visite organisée samedi était exceptionnelle, car si des “expériences similaires” ont eu lieu à Paris et Vienne, elles étaient ouvertes aussi bien à des visiteurs habillés que nudistes.
“Il est probable qu’elle se répète, mais cela dépend du musée”, a précisé le porte-parole de l’association qui compte environ 800 nudistes.
Le peintre et sculpteur Pedro Nel Gomez, qui a été exposé dans d’autres villes, dont Rome et Bogota, a souvent scandalisé la très conservatrice société colombienne avec des oeuvres revendiquant l’état de nature et le sens esthétique du corps humain par le nu.

Mardi 6 Novembre 2018

Lu 411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie