Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Indifférence élégante et subtile de la diplomatie marocaine. Un cas d’école

Infox et intox, marque de fabrique de l’ appareil de propagande algérien


Rachid Meftah
Samedi 23 Décembre 2023

Indifférence élégante et subtile de la diplomatie marocaine. Un cas d’école
Le dédain méprisant et l’indifférence empreinte de sagesse opposée par les autorités politico-diplomatiques marocaines aux balivernes et mensonges effrontés des médias algériens à la solde de la junte au pouvoir dans le pays voisin de l’Est, tout cela pourrait constituer un cas d’école pour les études et autres recherches universitaires en matière de diplomatie, de géostratégie et de relations internationales.

D’innombrables allégations mettant en cause le Maroc aussi grossières que fallacieuses, sont concoctées et relayées par des organes de presse bien désignés lui imputant tous les problèmes et maux de cette pauvre Algérie dans des tentatives désespérées bien entendu visant à la fois à diaboliser son voisin de l’Ouest et le présenter comme son ennemi juré en s’employant par tous les moyens à ancrer ce sentiment dans le subconscient collectif de la population algérienne mais aussi à occulter la gestion désastreuse des affaires et de la vie de cette population, spoliée de ses richesses et ses ressources et se débattant pour la survie sous le joug des usurpateurs du pouvoir qui préside à sa destinée.

La presse de ces derniers a poussé le ridicule et l’insensé jusqu’à accuser le Maroc d’être derrière les feux de forêt qui avaient ravagé des milliers d’hectares dans la région de la Kabylie…

Par ailleurs, le journal Achourouk, porte-voix attitré de la junte militaire, a accusé, dans d’autres circonstances, les Marocains d’avoir introduit la cochenille à travers les zones frontalières entre les deux pays provoquant, de ce fait, une grande épidémie écologique.
Sans vergogne et loin de toute logique scientifique, ce soi-disant média avait indiqué que la propagation et la prolifération de la cochenille, conjuguées à la hausse de la température dans les massifs forestiers, ont occasionné une grave crise écologique en Algérie.

D’autre part, s’enfonçant davantage dans la mare du mensonge et des fake-news, les médias algériens assènent encore et encore des coups de massue à leur crédibilité et à celle de leurs commanditaires. Le journal arabophone «Al Khabar» a publié, début décembre 2023, des «informations» relatant une supposée «désertion de 138 officiers d’une caserne militaire de Rabat avant de prendre le large à bord d’embarcation de fortune à destination de l’Europe». Et persistant dans leurs absurdités, d’autres médias algériens ont relayé cette «information» rivalisant à sa mise à leur compte.

Cela a poussé les Forces Armées Royales à monter au créneau en déclarant que « la promotion de ces fausses informations montre l’étendue du désespoir et de la confusion des ennemis du Maroc après leur incapacité à nuire au Royaume par divers moyens ».

Là-dessus, pour les FAR, « il semble que les auteurs de la publication de ces fausses informations et sans fondement visent à nuire au moral des soldats marocains », avant de souligner : « Mais les Forces Armées Royales resteront résilientes face à toutes les tentatives ignobles qui ne résisteront pas devant la cohésion des effectifs de leur armée et à leur loyauté envers leur commandant suprême, Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

L’intox acharnée dirigée envers le Maroc par l’appareil de propagande du régime politico-militaire qui diversifie les domaines et les champs de ses opérations de mystification et de dénigrement des institutions" et des symboles du Royaume n’a pas de limites.

Ses manœuvres reflètent, en fait, l’errance et « l’impuissance politique et médiatique de l’Algérie » de même que le rejet par le pouvoir algérien de « l’état de consensus dont jouit la question du Sahara marocain » et la volonté indéfectible des FAR de se sacrifier au nom de l’intégrité territoriale», attestent de nombreux analystes qui ont souligné devant l’accusation, encore une, du Maroc de financer son football par le trafic de drogue, que cette chaîne de désinformations, comme toutes les allégations colportées par la presse algérienne, est vivement encouragée par le président algérien, Abdelmajid Tebboune, himself, qui ne rate aucune occasion pour appeler les médias de son pays à soutenir les efforts de l’Etat à faire face à « la guerre à laquelle est confrontée l’Algérie ».

Concernant le dossier du Sahara marocain dont les développements et avancées diplomatiques acquis par le Maroc faisant l’objet de l’adhésion et l’approbation d’un nombre de plus en plus croissant de pays soutenant l’initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine comme la solution la plus sérieuse et viable, il affole les dirigeants algériens exaspérant leurs maladresses et les embourbant dans le mensonge et l’irrationnel.

Dans le cadre de la détermination des Etats-Unis d’Amérique à mettre fin à ce conflit artificiel en soutenant fermement l’initiative marocaine, le vice-secrétaire d’Etat américain chargé de l’Afrique du Nord, Joshua Harris, multiplie les consultations avec le Maroc et l’Algérie afin de trouver une solution permanente à ce différend et en clarifier les caractéristiques mais aussi traiter l’implication directe de l’Algérie en tant que partie prenante dans ce conflit artificiel et pouvoir ainsi aborder le dossier d’une manière plus pragmatique.

Saisissant cette occasion, l’Algérie, comme à l’accoutumée, a orchestré une manipulation grotesque des propos de l’officiel américain. Un média algérien, en l’occurrence «Algérie Maintenant» lui a attribué des propos qu’il n’a à aucun moment tenus. Une désinformation rapidement et délicatement démasquée par l’ambassade US à Alger.

Ainsi alors que ledit média, relayant la diplomatie algérienne, attribue à Harris son soutien au polisario : « La solution politique permanente est, pour moi, de permettre au peuple du Sahara occidental de prendre une décision appropriée concernant son avenir. Notre politique est claire et notre position est claire avec le gouvernement algérien, selon laquelle toute initiative de solution doit venir des Sahraouis eux-mêmes car elle concerne le peuple sahraoui », peut-on lire dans « Algérie Maintenant », ce passage ne figure nulle part dans l’interview publiée par l’ambassade américaine à Alger.

En effet, en réponse à une question portant sur un éventuel changement de la position de l’administration Biden vis-à-vis de la question du Sahara, Joshua Harris a dit : « Les Etats-Unis souhaitent une solution politique durable et digne au Sahara occidental. Nous envisageons sérieusement d’utiliser notre influence pour permettre un processus politique réussi à l’ONU. Une solution facilitée par l’ONU se fait attendre depuis longtemps… »

Par ailleurs, le média algérien a également et sciemment passé sous silence les propos élogieux du responsable américain relatifs au plan marocain d’autonomie. «Les Etats-Unis considèrent la proposition d’autonomie du Maroc comme sérieuse, crédible et réaliste et comme une approche potentielle pour satisfaire les aspirations de la population du Sahara occidental», a développé Harris.

Il est à noter que dans la démarche subtile de la démystification de la version algérienne, l’ambassade US à Alger n’a pas mentionné le nom du média à l’origine du faux entretien, ni inclus le lien renvoyant vers l’entretien sur le site internet du journal.

L’on pourrait conclure à propos de cette vaste campagne de désinformation, d’infox et d’intox menée par les soi-disant médias algériens et conduite par le plus haut sommet de la hiérarchie du régime algérien que l’on est en droit de se demander si on a affaire à un Etat avec la noble acception de l’institution.

Quelle crédibilité des « médias » algériens au sein de l’opinion publique internationale et quelle est celle des dirigeants de notre chère pauvre Algérie dans le concert des nations ?!
Ce que l’on peut affirmer tout de même, c’est que les uns et les autres s’appuient sur une machine de propagande vraiment à la mesure de leur posture ô combien navrante.

Rachid Meftah


Lu 3444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p