Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Immigration, asile et droits des migrants Session de formation pour les journalistes de l’Oriental

Aider les bénéficiaires à avoir un réflexe professionnel




Les journalistes de la région de l’Oriental ont bénéficié, du 27 au 29 avril courant à Nador, d’une session de formation sous le thème «L’immigration, l’asile et les droits des migrants».
Organisée à l’initiative de l’Association Tisseghnass (Asticude) et le conseil municipal de Nador, cette formation s’inscrit dans le cadre du projet baptisé « Ta3ayoch », développé en partenariat avec la coopération allemande GIZ.
Venant de toutes les villes et localités de la région, telles que Oujda, Taourirt, Guercif, Zayo, Laroui… cette session n’est que l’entame d’une série de sessions qui se veulent porteuses de valeurs, de messages et bonnes pratiques, à même d’aider les journalistes à avoir un réflexe professionnel à la hauteur de toutes les attentes déontologiques, ainsi que des droits des migrants stipulés sur le plan international. « Nous avons dû affronter quelques comportements médiatiques malsains, et du coup nous avons pensé organiser ces rencontres afin de pallier les déficits en matière de formation des journalistes. L’objectif est d’avoir des journalistes régionaux plus professionnels et plus responsables», a confié à Libé Abdessalem Amakhtari, président de l’Association Tisseghnass.
Trois objectifs sont attendus, à savoir l’acquisition des éléments globaux de la communication et de l’information, la connaissance des dispositions déontologiques, à même de lutter contre les stéréotypes et une culture des droits humains, en tant que valeurs universelles. Pour ce, les organisateurs ont aussi mis en place un programme qui permettrait l’initiation aux règles élémentaires de l’écriture journalistique, ainsi que les différents genres permettant aux journalistes de cerner de nombreux  phénomènes, dont l’immigration, avec plus de professionnalisme et plus de bon sens.
Les bénéficiaires ont eu à examiner plusieurs thèmes dont les règles de la communication, les genres journalistiques, notamment l’investigation, le journalisme et les stéréotypes, le journalisme de développement, la loi de la presse, la presse électronique… Ils ont pu également visionner quelques films rendant visibles la pratique journalistique sur le terrain, notamment à travers le célèbre film « Les Hommes du président ».
Rappelons que l’Association Asticude-Nador a déjà mis en place différentes activités pour sensibiliser l’opinion publique locale et régionale à un comportement respectueux des normes universelles des droits humains et des dispositions garantes des droits des migrants dans la région.

Mustapha Elouizi
Mardi 1 Mai 2018

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés