Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Huit personnes non prioritaires bénéficient du vaccin anti-Covid à Taza

L'adjoint du Caïd en charge de la deuxième annexe administrative et un auxiliaire d’autorité suspendus de leurs fonctions





Le ministère de l'Intérieur a annoncé, samedi, que 8 personnes non prioritaires ont bénéficié de la première dose du vaccin contre la Covid19 au centre de vaccination "Anoual" de Taza, bien qu'elles ne remplissent pas les conditions spécifiant les catégories ciblées par la première phase de l'opération nationale de vaccination.

Suite à cet incident, un adjoint du Caïd en charge de la deuxième annexe administrative à Taza et un auxiliaire d’autorité ont été suspendus de leurs fonctions, de même qu'il a été décidé de mettre fin à la mission des personnes chargées d'enregistrement et de contrôle des catégories ciblées par l'opération de vaccination au centre "Anoual", ajoute le ministère dans un communiqué, précisant qu’une enquête a été ouverte pour élucider les tenants et aboutissants de cet acte et déterminer ses conséquences juridiques.

Libé
Dimanche 31 Janvier 2021

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.