Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hammadi Tounsi nous a quittés





Hammadi Tounsi nous a quittés
Le célèbre comédien, poète et parolier marocain, Hammadi Tounsi a rendu l’âme, dans la nuit de samedi à dimanche, à l’âge de 86 ans.

Né en 1934 à Fès, il a rejoint la Troupe théâtrale de la RTM (Radio Télévision Marocaine de l’époque) en 1954, avant d’intégrer en 1959 l’une des toutes premières troupes marocaines «AlMaâmora». En 40 ans d’activité théâtrale à la Radio, le défunt a écrit 17 pièces théâtrales et adapté 37 autres, inspirées du théâtre mondial. Celui qui a également une carrière prolifique en matière de production, puisqu’il a notamment été derrière la production de trois célèbres émissions radiophoniques «Hiya wa houwa», «Minkoom wa ilaykoum» et «Khawatir», était aussi un grand parolier et a écrit pas moins de 150 chansons, dont quelques unes ont été composées par les plus grands pionniers de la chanson arabe, notamment «Mahla Arrabie ou Layalih» par Abdelouahab Agoumi, «Barie, Barie» par Mohamed Benabdeslam, ou encore «El Madad ya Rassoul Allah» par Abdelkader Rachidi. Il a également travaillé avec de grands chanteurs marocains, comme Abdelhadi Belkhiyat et Abdelouahab Doukkali.

Sur sa page Facebook, le critique Mustapha Alalouani a fait part de sa profonde émotion et affliction suite à la disparition de ce monstre sacré du théâtre et de la chanson. «Adieu Hammadi Tounsi, le grand artiste et comédien, l’un des pionniers de l’art dramatique dans notre pays», a-t-il écrit. «Hammadi Tounsi était également un grand poète et un parolier hors pair. Il suffit d’évoquer la fameuse chanson «Ya lghadi f tomobil» qui a fait de Abdelouahab Doukkali la star qu’il est aujourd’hui pour se rendre compte de l’immensité de son talent», a-t-il ajouté. Il a enfin tenu à exprimer aux membres de la famille du défunt, à ses proches, à sa grande famille artistique et à l’ensemble de ses amis, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion.

Le comédien marocain Abdelkader Ayzoune a, pour sa part, estimé que «le décès de Hammadi Tounsi est une perte pour la famille artistique en général et celle du théâtre et de la chanson en particulier, eu égard à la stature et au parcours singulier du défunt qui s’est investie des décennies durant dans la vie culturelle marocaine». «Sincères condoléances à ses proches et à la grande famille de l’art marocain», a-t-il déclaré.

Libé
Dimanche 11 Octobre 2020

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey