Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki s’entretient à Mexico avec Marcelo Ebrard, Martí Batres et Héctor Vasconcelos

Le président de la Chambre des représentants a représenté S.M le Roi à la cérémonie d'investiture du nouveau Président mexicain




Habib El Malki et Marcelo Ebrard, ministre mexicain des Affaires étrangères.
Habib El Malki et Marcelo Ebrard, ministre mexicain des Affaires étrangères.
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI, samedi à Mexico, à la cérémonie officielle d'investiture du nouveau Président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador.
La cérémonie s'est déroulée au siège de la Chambre des députés en présence de nombreux chefs d'Etat de la région, ainsi que du Roi d'Espagne Felipe VI et du vice-président américain, Mike Pence, outre les représentants diplomatiques accrédités à Mexico.
Après avoir prêté serment et revêtu l'écharpe présidentielle devant les membres du Congrès et ses invités, dont Habib El Malki, Andres Manuel Lopez Obrador qui a succédé au libéral de centre-droit Enrique Pena Nieto pour un seul mandat non renouvelable s'est rendu sur la place centrale de Mexico, le Zocalo, afin d'y être intronisé par un représentant des peuples indigènes mexicains, qui a pratiqué un rituel de purification avec de l'encens et des fleurs. 
«Cela peut paraître prétentieux, mais aujourd'hui commence non seulement un nouveau gouvernement, mais un nouveau régime politique» a-t-il déclaré au siège de la Chambre des députés. 
«A partir de maintenant une transformation pacifique et ordonnée mais profonde et radicale va être réalisée car nous allons en finir avec la corruption et l'impunité qui empêchent la renaissance du Mexique», a-t-il promis, soulignant que «la politique économique néolibérale avait été un désastre, une calamité pour le pays». 
Le nouveau Président mexicain s'est engagé à lutter contre la corruption et à gérer de façon rigoureuse les finances publiques afin de lancer divers programmes sociaux et une augmentation du salaire minimum. 
En marge de la cérémonie d’investiture, Habib El Malki a déclaré à la MAP qu'il a transmis au nouveau Président du Mexique les félicitations de Sa Majesté le Roi et ses vœux sincères de plein succès dans ses hautes fonctions.
Lors de son séjour au Mexique, le président de la Chambre des représentants a eu droit à un accueil chaleureux et une attention particulière, notamment lors de la cérémonie d'investiture du nouveau président mexicain, et a tenu plusieurs rencontres avec des responsables mexicains.
Le président de la Chambre des représentants s'est, par ailleurs, entretenu, vendredi, avec le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, des moyens de renforcer la coopération bilatérale et multilatérale.
La réunion, qui a eu lieu au siège du ministère, a été «constructive, positive et tournée vers l'avenir» dans la mesure où une volonté politique commune très forte s'est dégagée en vue d'approfondir et de faire évoluer les relations bilatérales qui ont dépassé 50 ans, a indiqué Habib El Malki dans une déclaration à la MAP à l'issue de cette entrevue.
«Nos positions sont convergentes à l'égard de plusieurs questions qui revêtent une dimension mondiale telles que le changement climatique, le phénomène migratoire et la question de la sécurité régionale, questions qui se caractérisent par une forte sensibilité car elles représentent les grands enjeux d'aujourd'hui et de demain, et qui consistent, d'une part, à agir dès maintenant pour que la planète reste habitable, et d'autre part, à gérer de manière solidaire et responsable les flux migratoires», a-t-il dit.
Cette rencontre, qui s'est tenue en présence de l'ambassadeur du Maroc à Mexico, Mohamed Chafiki, a été l'occasion de rappeler le positionnement géopolitique du Maroc, considéré comme la porte d'entrée de l'Afrique, et du Mexique comme étant la porte d'entrée de l'Amérique Latine, a relevé Habib El Malki, ajoutant que les deux pays ont les mêmes positions, au Sud de l'Europe et au Nord de l'Afrique, pour l'un, au Sud des Etats-Unis et au nord de l'Amérique Latine pour l'autre. Et de relever qu'il s'agit là d’une plateforme naturelle pour jeter les bases d'une nouvelle coopération Sud-Sud, surtout que les deux pays présentent les mêmes caractéristiques et les mêmes atouts dans les domaines démographique, économique, social et diplomatique.
L'entretien a été, également, l'occasion de mettre l'accent sur la conjoncture mondiale notamment le développement durable qui reste fondamentalement déterminé par la sécurité, la stabilité, mais aussi par l'unité des territoires et des peuples, ce qui nécessite la révision de certaines positions qui sont loin de s'inscrire dans cette logique, dans un monde qui a radicalement changé par rapport aux années 70, a-t-il dit.
Auparavant, le président de la Chambre des représentants et l'ambassadeur du Royaume au Mexique ont tenu une réunion avec le président du Sénat, Martí Batres, et le président de la commission des affaires étrangères au Sénat, Héctor Vasconcelos, à la demande de ces derniers.
Les participants à cette rencontre ont, à cette occasion, souligné l’impératif de mettre en place une véritable coopération parlementaire pour mieux appréhender la portée de la diplomatie parlementaire qui s’est érigée en véritable outil de rapprochement entre les peuples, a souligné Habib El Malki dans une déclaration similaire.
Ils ont aussi mis l'accent sur les mutations profondes qu’a connues le monde et qui ont engendré de nouveaux équilibres géopolitiques, tout en relevant que la priorité à l'échelle internationale reste la défense de l'unité des peuples et de l'intégrité territoire des Etats, condition nécessaire pour garantir la paix, la sécurité, la stabilité et le développement soutenable, a-t-il fait savoir.
Les parties ont aussi convenu d'établir un agenda de rencontres régulières entre les institutions législatives marocaines et mexicaines, a conclu le président de la Chambre des représentants.

Libé
Lundi 3 Décembre 2018

Lu 629 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés