Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : Adhésion du Maroc à toutes les démarches arabes visant la défense de la cause palestinienne

Participation du président de la Chambre des représentants au 29ème congrès de l'UPA




Le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, affirme son adhésion totale et sincère à toutes les démarches arabes engagées pour la défense de la cause palestinienne, la libération de la Palestine et la création d'un Etat palestinien indépendant avec Al Qods Al Charif comme capitale, a indiqué le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.
Intervenant lors des travaux du 29ème Congrès de l'Union parlementaire arabe (UPA) organisé par le Parlement jordanien, Habib El Malki a mis en avant la nécessité d'une réflexion et d'une planification stratégiques ainsi que l'importance de prendre conscience de l'ampleur des défis auxquels est confrontée la nation arabe.
Il a, à ce propos, souligné que la solidarité entre les Etats arabes est la seule voie possible, notant que personne n'est capable seul de réaliser la sécurité, la stabilité, le progrès économique et social, le développement politique et culturel, et de contrecarrer les fléaux du terrorisme, du crime organisé, du trafic d'armes et de drogue et de la traite des êtres humains. Et d'ajouter que la solidarité, la coopération, le dialogue, la coordination et l'unification des rangs pour soutenir le peuple arabe palestinien sont les seules alternatives.
"Dans cet esprit, les parlementaires arabes sont appelés à fournir un effort supplémentaire et à adopter une démarche proactive efficace pour être de véritables représentants de la conscience de nos peuples", a souligné Habib El Malki, insistant sur l'impératif de continuer à oeuvrer avec honnêteté, impartialité et professionnalisme afin de donner à la nation arabe les moyens de repousser les menaces et ingérences extérieures qui visent à saper la sécurité commune et la stabilité des pays arabes.
Il a, en outre, appelé à intensifier les efforts parlementaires pour faire face aux "menaces qui nous assaillent tous" et rétablir la décision arabe indépendante.
« Nous avons tous besoin d'unité, de sagesse et de clairvoyance, de vigilance et de conscience collective, de respect de l'autre et de la volonté de ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures de l'autre, car nous avons des liens structurels profonds relatifs à la civilisation, la culture et l'histoire", a poursuivi M. El Malki.
Habib El Malki a ensuite souligné l'importance de la coopération arabo-européenne ainsi que la nécessité pour la Oumma arabe de mener une réflexion en vue de diversifier ses partenaires stratégiques et de dénicher d'autres partenaires dignes de confiance, partant de la priorité accordée à la sécurité arabe commune.
A ce propos, a-t-il rappelé, S.M le Roi Mohammed VI a adressé un discours au 1er Sommet arabo-européen tenu récemment à Charm El Cheikh, dans lequel le Souverain a insisté sur le fait que "la sécurité de la nation arabe doit rester une affaire strictement arabe, tenue à l'abri de toute ingérence et de toute interférence extérieure".
Sur un autre registre, le président de la Chambre des représentants a souligné que les relations arabo-arabes ne sont que le reflet clair et net de plans réfléchis "visant en profondeur notre sécurité arabe et ayant pour dessein d'attenter à notre volonté commune et à notre unité, à notre stabilité, à nos richesses et à notre avenir".
Le Royaume du Maroc, a-t-il mis en avant, est pleinement conscient de l'importance de son enracinement arabe, au même titre que de sa profondeur africaine", poursuivant que "ni les manoeuvres médiatiques ni les outils propagandistes ne sauront détourner notre attention. Le Nord-africain, jusqu'à l'Egypte, est un prolongement géographique, historique, socioculturel et politique du Maroc".
Par ailleurs, Habib El Malki a indiqué que le partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe est stratégique et ne constitue nullement un partenariat dicté par des intérêts conjoncturels ou des calculs éphémères, comme l'a affirmé S.M le Roi dans son discours devant le Sommet Maroc-Pays du Golfe, le 20 avril 2016 à Ryad.
Les travaux du 29ème Congrès de l’Union parlementaire arabe (UPA) s'étaient ouverts plus tôt dans la journée avec la participation de 17 présidents de Parlements arabes.
Le Maroc est représenté à ce congrès placé sous le thème "Al Qods, capitale éternelle de l’Etat de Palestine", par une délégation conduite par Habib El Malki.
Durant deux jours, le Congrès de l'UPA devait notamment examiner la situation actuelle dans le monde arabe et prévoit des réunions des commissions financière et économique, des affaires de la femme et de l’enfance, des questions politiques ainsi des affaires juridiques et des droits de l’Homme.
Il s’agissait également de l’examen des recommandations des commissions spéciales (la commission restreinte et le groupe juridique) ayant tenu leurs réunions la semaine dernière.
Créée en 1974, l'UPA est une organisation parlementaire arabe composée de représentants des assemblées parlementaires et des conseils de la choura arabes. Elle compte actuellement vingt-deux sections parlementaires.
Elle a pour objectif de promouvoir le dialogue et la consultation entre les parlementaires arabes et de renforcer l'action et la coordination arabes dans divers domaines au niveau international.

Les participants reçus par le souverain jordanien

Le Roi Abdallah II de Jordanie a mis l'accent, dimanche, sur l’importance du rôle de l’Union parlementaire arabe (UPA) dans l’unification des positions arabes face aux défis régionaux.
S’exprimant lors d’une audience accordée, à l’occasion de la tenue à Amman du 29ème Congrès de l’UPA, aux présidents des Parlements arabes dont le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le souverain hachémite a souligné que les défis qui s’imposent devant la Ouma arabe nécessitent davantage de coopération et ce au service des intérêts et de la stabilité des pays arabes, selon une source officielle.
Dans ce sens, le souverain jordanien a appelé à l’intensification des efforts pour parvenir à des solutions politiques aux crises que connaissent certains pays arabes, réaffirmant la position constante de la Jordanie en faveur de la défense des droits des Palestiniens.
Les efforts de lutte contre le terrorisme et le radicalisme, ont été également soulevés au cours de cette audience, selon la même source.

Mardi 5 Mars 2019

Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com