Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel





Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel
“Danse Fusion Morocco”, un projet qui s’adresse aux danseuses et danseurs contemporains et urbains semi-professionnels et professionnels vivant au Maroc, sera organisé par les Instituts Français de Rabat et Casablanca, l’Institut Goethe Marokko et Le Caire, la délégation Wallonie-Bruxelles et l’Ambassade des Pays-Bas. Initié en partenariat avec European Union National Institutes for Culture (EUNIC), ce projet a pour objectif de soutenir les artistes locaux de la danse contemporaine et urbaine dont l’activité est affectée par les conséquences de la pandémie de Covid-19, indique un communiqué des organisateurs. Il envisage en effet d’offrir la possibilité aux participants des deux genres de se former, se professionnaliser et échanger avec des mentors de la danse urbaine et contemporaine marocains et de la scène européenne pour développer leurs réseaux professionnels et accompagner l’émergence de nouvelles dynamiques culturelles.

Grâce à des ateliers de danse organisés mensuellement, plus de 20 danseurs auront la possibilité d’apprendre et de développer leurs compétences et qualités artistiques. Ce projet proposera également des bourses de voyage à la Biennale de la danse en Afrique pour permettre à ces jeunes artistes de développer leur réseau avec les professionnels et d’enrichir leur vision artistique. Seize danseurs du programme Fusion seront sélectionnés pour participer à l’événement final “Street vs Stage”, un concept conçu par deux collectifs de danse allemands “Michael Douglas” (danse contemporaine) et “nutrospektif ” (danse urbaine).

Par ailleurs, le communiqué souligne que dans le cadre de la résidence artistique organisée par l’Institut Français de Casablanca et à l’occasion du lancement du programme Fusion de EUNIC, l’Institut Français de Rabat invite, en partenariat avec la Fondation Hiba, le chorégraphe Bouziane Bouteldja et sa compagnie à animer trois ateliers au Cinéma Renaissance à Rabat. Ces ateliers se tiendront le 22 janvier avec les étudiants de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC) et le 23 Janvier pour un public de danseurs professionnels et semi- professionnels.

Pour participer à ces ateliers et découvrir le projet “Fusion”, les organisateurs indiquent qu’un formulaire d’inscription a été mis en ligne sur le lien: http://bit.ly/3nOH725.

Libé
Vendredi 22 Janvier 2021

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.