Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Formation et renforcement des capacités des journalistes à Laâyoune




Un programme de formation et de renforcement des capacités des journalistes dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, a été lancé samedi à Laâyoune.
Etalée sur 4 ans, cette formation est initiée par le Club du Sahara pour les médias et la communication, en partenariat avec le ministère de la Communication.
"Ce programme est destiné aux jeunes journalistes en vue de consolider leurs compétences cognitives et leurs capacités. L’objectif étant de contribuer à l’amélioration de la pratique journalistique dans la région de Laâyoune", a affirmé à cette occasion le secrétaire général du ministère de la Communication, Mohamed Ghazali.
Dans une allocution de circonstance, M. Ghazali a indiqué que l'organisation des formations régionales dans le domaine des médias permettra de raffermir l’intégrité et l’indépendance de la presse et de renforcer les capacités des journalistes à accompagner et suivre de manière professionnelle les questions ayant trait aux médias, à travers notamment le respect de la déontologie en se conformant aux critères d’exactitude, d’équilibre, d’équité et de quête de la vérité.
Il a mis l’accent, dans ce sens, sur l’intérêt tout particulier accordé par le ministère à la formation dans le domaine des médias au niveau des provinces du Sud en tant que l’une des priorités en matière de promotion du service public dans les médias, outre le renforcement de la compétitivité de la profession et de la capacité des professionnels du secteur à répondre aux attentes grandissantes des citoyens à l’échelle régionale.
Et de préciser que le lancement de ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une convention de partenariat signée entre le ministère de la Communication et le Club du Sahara pour les médias et la communication à Laâyoune, en marge de la 2ème rencontre nationale de la presse et des médias au Sahara (21 et 22 mais dernier).
De son côté, le président du Club du Sahara pour les médias et la communication, Taqiallah Abahazem, a relevé que ce programme vise à former les professionnels du secteur journalistique dans la région, à développer la pratique de la profession et à encourager les jeunes dans ce domaine, outre le renforcement de l’échange d’expériences et d’expertises en la matière.

Mardi 21 Février 2017

Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés