Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fonds de gestion des effets du séisme

Les contributions versées par les entités constituent une charge non courante à inscrire dans un compte dédié


Libé
Lundi 2 Octobre 2023

Fonds de gestion des effets du séisme

Les contributions versées par les entités au "Fonds spécial pour la gestion des effets du tremblement de terre ayant touché le Royaume du Maroc" constituent une charge non courante à inscrire dans un compte dédié, selon un avis du Conseil national de la comptabilité (CNC).

Cet avis, émis par la ministre de l'Economie et des Finances, en sa qualité de présidente du CNC, en date du 27 septembre 2023, sur proposition du Comité permanent de ce Conseil, stipule aussi qu'à titre dérogatoire et exceptionnel, les entités concernées ont la possibilité de transférer le montant de cette contribution à l'actif du bilan dans la rubrique "immobilisation en non valeurs" et ainsi procéder à l'amortissement de ce montant sur plusieurs exercices (au maximum 5 exercices), et ce considérant le caractère ponctuel et non récurent de cette charge et de son importance potentiellement significative par rapport à l'activité et aux résultats au cas où elle serait rattachée au seul exercice 2023.

Ledit avis relate le traitement comptable à réserver pour les contributions destinées à ce fonds, en application des dispositions du décret n°2.88.19 du 16 rabii II 1410 (16 novembre 1989) instituant le CNC tel qu'il a été modifié et complété notamment par le décret n° 2-21-165 du 5 Choual 1443 (6 mai 2022).

Suite au séisme dévastateur ayant survenu le vendredi 8 septembre dans plusieurs régions du Maroc, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions, pour l'ouverture d'un compte spécial auprès du Trésor et Bank Al-Maghrib, en vue de recevoir les contributions volontaires de solidarité des citoyens et des organismes privés et publics.

Ce compte a été créé en vertu du décret n°2.23.811 du 25 Safar 1445 (11 septembre 2023) portant création d'un compte spécial intitulé "Fonds spécial pour la gestion des effets du tremblement de terre ayant touché le Royaume du Maroc".



Lu 1209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p