Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Focus sur la gestion de la rareté de l'eau


Libé
Jeudi 5 Mai 2022

La Direction provinciale de l'Education nationale, du préscolaire et des sports à Marrakech a organisé, récemment dansla cité ocre, un séminaire interactif sous le thème "la gestion de la rareté de l'eau : Défis et enjeux". Cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l'eau, a connu la participation d'un parterre d'experts, de scientifiques, de chercheurs et d’universitaires concernés par l’impératif de rationaliser l’utilisation de cette substance vitale. Ainsi, le séminaire a abordé une série de thèmes et de thématiques liés à la gestion des ressources en eau, et aux mécanismes de rationalisation de leur utilisation dans tous les domaines, en mettant l'accent sur les domaines éducatif, pédagogique et social en tant que mécanismes pour atteindre cet objectif. "La gestion des ressources en eau passe inéluctablement par une rationalisation de leur utilisation dans tous les domaines, afin de garantir les droits des générations futures", a souligné M. Mohamed Zerrouqi, Directeur provincial de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports à Marrakech, dans une allocution de circonstance. Les autres interventions ont porté sur des problématiques d'actualité. Ainsi, Ithar Khairallah, ingénieur et cheffe du service Gestion durable des ressources en eau à l’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift, a abordé le thème "l'état des ressources en eau : enjeux et défis", alors que l'ingénieure Siham Zanasni a traité le thème "les contraintes et enjeux de l'approvisionnement de la population en eau potable". Pour sa part, Boujemaa Belhand, Coordinateur régional de l'Environnement à l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de Marrakech-Safi, s'est exprimé sur le thème "la rationalisation et la consommation de l'eau : quelle approche pédagogique ?". M. Tariq Houari, directeur de l'Observatoire de la palmeraie, a abordé le thème "la gestion de l'eau dans la palmeraie", alors que Mme Sarah Oulby, chercheuse à l'Office national de la recherche agricole, a également traité de la problématique de la gestion de l'eau d'irrigation et de la rationalisation de son utilisation par des méthodes techniques modernes et le rôle de l'éducation et de la sensibilisation dans une gestion optimale de la rareté de l'eau et la rationalisation de son utilisation. A noter que cette rencontre a été animée par Mme Loubna Benzouina, membre de la Coordination provinciale de l'Education, de l'environnement et du développement durable, rattachée à la Direction provinciale de l'Education nationale, du préscolaire et des sports à Marrakech.


Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p