Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival international du raï : De jeunes talents offrent un show créatif à Oujda


Le Festival attire chaque année plus de 600.000 spectateurs



Des résonances empreintes d'énergie et de gaieté et des rythmes déchaînés puisant dans le riche répertoire de la chanson rai, tel est le cocktail musical offert par une dizaine de jeunes talents, mardi soir, dans le cadre la 12ème édition du Festival international du raï d'Oujda. La scène Ziri Ibn Attia a été en mouvement frénétique grâce à la belle prestation de jeunes artistes, tous issus de la région de l'Oriental, ayant gratifié le public présent en masse d'un florilège de chansons prônant la paix, l'espoir et l'amour. Jeux de lumières impressionnants, mise en scène de haut niveau en sus d'un climat nocturne doux et frais, tous les ingrédients étaient présents pour créer une belle communion entre une foule en transe et des artistes ayant livré le meilleur d'eux-mêmes.
Le spectacle a démarré avec le chanteur Cheb Jalal, qui a offert au public un menu explosif exécuté avec magnificence, avant d'être succédé par Cheb Brahim Riyad, Cheb Adnane, Cheb Zaki Maminou et Karim Chahir. C’est ensuite le tour de Cheba Yasmin, Cheb Saidi, Cheb Darwase, Cheb Mustapha Yaalaoui, qui ont fait vibrer une large audience qui ne s'est pas privée de fredonner leurs chansons préférées.
Dans une déclaration à la MAP, peu avant sa montée sur scène, Cheba Yasmin, s'est dite "heureuse d'avoir participé pour la deuxième fois à cette grand-messe du rai", notant que cette manifestation artistique permet aux jeunes d'affûter leurs talents et de se mesurer aux grosses pointures de la musique du rai. La star montante a également annoncé qu'elle prépare un nouvel album qui sortira au mois d'août prochain.
Cette édition, marquée par l'organisation de la compétition "Rai Academy" dont l'objectif d'encourager la créativité artistique et de préparer les porte-étendards de l'avenir, sera rehaussée par la participation d’artistes de renom, à l’instar des chanteurs de la nouvelle génération Ayman Serhani, Cheb Houssam et Mido Belahbib.
Seront également au rendez-vous plusieurs artistes de la chanson chaabi en l’occurrence Daoudia et Statia en plus d'un parterre de jeunes artistes, dont Issam Kamal, le compositeur-arrangeur DJ Hamida et le rappeur Soolking.
Désormais rendez-vous incontournable pour les amateurs de la musique raï, cet événement transformera encore une fois Oujda en véritable “Mecque du raï” puisque, depuis sa création en 2007, il attire chaque année plus de 600.000 spectateurs. Ce score d’audience étant le plus élevé au Maroc, après celui de Mawazine. 
Initiée par l’Association Oujda Arts, cette manifestation culturelle se fixe comme objectifs de conforter la visibilité de la ville d’Oujda à l’instar des grandes cités marocaines, de se positionner parmi les évènements artistiques les plus attendus de l’année et de se différencier des autres festivals par l’originalité, ainsi que de doter la région de l’Oriental d’un événement assurant son rayonnement à l’international.
 

A.A
Jeudi 19 Juillet 2018

Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif