Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Festival international du film amateur d’Oujda: "The Crows Land" remporte le Grand prix


Libé
Lundi 27 Décembre 2021

Festival international du film amateur d’Oujda: "The Crows Land" remporte le Grand prix
Le film irakien "The Crows Land" (La terre du corbeau), du réalisateur Mohamed Houcine Darbandikhani, a remporté le Grand prix de la 7ème édition du Festival international du film amateur d’Oujda, organisée du 22 au 25 décembre par l’Association Message d’art pour le développement et la créativité. Le prix du meilleur scénario a été attribué à l’Algérien Ben Abdellah Mohamed pour le film "Je vais tout raconter à Dieu", alors que le prix de la meilleure réalisation a été accordé à son compatriote Youssef Dabihi pour son film "Bleakness" (Tristesse). L’acteur marocain Youssef Oubella a remporté le prix de la meilleure interprétation masculine pour son rôle dans le film "Cauchemar", tandis que le prix de la meilleure interprétation féminine a été décerné à l’actrice algérienne Yousra Benseghir pour son rôle dans le film "Bleakness". Ayant pour thème "Les amateurs du cinéma, graines de créateurs", cette édition a été organisée, en mode présentiel et à distance, en partenariat avec la Direction régionale de la culture et le Centre d’études et de recherches humaines et sociales d’Oujda (CERHSO). Douze films avaient été sélectionnés pour la compétition officielle, représentant le Maroc, l’Algérie, la Syrie, l’Egypte, l’Irak, la Tunisie et la Jordanie, sur un total de 60 films à visionner. Cette édition intervient après le succès de l’édition virtuelle organisée l’année dernière, dans le but de promouvoir l’échange culturel, renforcer la communication entre des amateurs du cinéma à travers le monde et encourager les jeunes talents dans ce domaine. L’ouverture de ce festival a été marquée par les hommages rendus aux artistes Mohamed El Athir, Rabia El Kati et Hamid Bouchnak, ainsi qu’au technicien de cinéma Mustapha Belaid. Le jury de ce festival, présidé par le réalisateur tunisien Anis Lassoued, était formé du comédien Abderrahim El Meniari et du scénariste Omar Jeddi. Au programme de cette édition, figuraient aussi une conférence nationale sur le thème "Le rôle de l’art et de la culture dans la mise en œuvre des mécanismes du Nouveau modèle de développement", en plus de différents ateliers et activités autour du cinéma et des jeunes.


Lu 1205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.