Facebook annonce investir 300 millions de dollars dans le journalisme


Mercredi 23 Janvier 2019

Facebook au secours du journalisme? Le réseau social a annoncé investir 300 millions de dollars sur trois ans, majoritairement aux Etats-Unis, dans des projets visant à favoriser l’information locale, qui souffre particulièrement de la prédominance d’Internet.
“Nous allons continuer à lutter contre les fausses informations (+fake news+), la désinformation et les informations de mauvaise qualité”, a expliqué dans un message posté sur Facebook, Campbell Brown, vice-présidente en charge des partenariats avec les médias, “mais nous avons aussi l’opportunité et la responsabilité d’aider les médias locaux à croître et réussir.”
Début janvier 2017, le réseau social avait déjà lancé le “Facebook Journalism Project”, afin notamment de “renforcer les liens” de la plateforme avec l’industrie des médias.
A l’époque, il s’agissait essentiellement de proposer aux médias des solutions pour améliorer les revenus qu’ils tiraient de leur présence sur Facebook et de développer les échanges entre le réseau social et les organes de presse.
Le montant investi dans cette initiative n’avait pas été communiqué.
La plateforme aux 2,2 milliards d’utilisateurs actifs a décidé d’aller beaucoup plus loin à travers une multitude de projets, déjà existants ou qui vont être lancés pour l’occasion.
Facebook va, entre autres, créer un fonds spécial en collaboration avec le Pulitzer Center, doté de 5 millions de dollars, qui soutiendra financièrement des projets de reportage soumis par des médias locaux.
Une partie de l’enveloppe de 300 millions de dollars a déjà été investie dans des projets lancés ces derniers mois.
En mars 2018, Google avait annoncé mettre également 300 millions de dollars sur la table pour une série de projets destinés à combattre les fausses informations et soutenir les médias considérés comme fiables.
Depuis que Facebook est devenu une plateforme incontournable pour la plupart des éditeurs de presse, les relations entre le réseau social et les médias sont contrastées.
Beaucoup de groupes de presse reprochent à Facebook de ne pas suffisamment partager les revenus tirés des contenus qu’ils publient sur la plateforme.
L’outil “Instant Articles”, qui permet aux éditeurs d’héberger directement leurs articles sur la plateforme, a notamment été très critiqué, au point que nombre d’entre eux en ont réduit ou arrêté l’utilisation.
En janvier 2018, Facebook a, par ailleurs, annoncé le recentrage de son fil d’actualité vers les proches et les “amis”, chamboulant le modèle économique de nombreux médias pour qui le réseau social était une composante essentielle.
“Nous ne voulons pas que les éditeurs soient dépendants de nous, mais nous voulons les soutenir”, a expliqué Campbell Brown au spécialiste des médias de la chaîne CNN, Brian Stelter.


Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p