Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Face au “raz-de-marée Omicron”, le Royaume-Uni mise sur la troisième dose de vaccin


Libé
Lundi 13 Décembre 2021

Face à "un raz-de-marée d'Omicron" qui déferle sur le Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé dimanche soir une forte accélération de la campagne de rappel vaccinal, avec l'objectif de proposer une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 à tous les adultes d'ici fin décembre. "Personne ne doit en douter : il y a un raz-de-marée d'Omicron qui arrive, et je crains qu'il ne soit désormais clair que deux doses de vaccin ne suffisent pas pour assurer le niveau de protection dont nous avons tous besoin", a déclaré Boris Johnson dans une allocution diffusée à la télévision à 20H00 (GMT et locales). "Mais la bonne nouvelle est que nos scientifiques sont convaincus qu'avec une troisième dose - une dose de rappel - nous pouvons tous relever notre niveau de protection". Misant sur cette troisième dose pour éviter de submerger les hôpitaux et de paralyser l'économie, Boris Johnson a annoncé avancer d'un mois l'objectif d'offrir cette piqûre de rappel à tous les plus de 18 ans en Angleterre. Ils pourront désormais en bénéficier avant le Nouvel An. Les autres nations du Royaume-Uni (Ecosse, Irlande du Nord et Pays de Galles) vont également accélérer leur programme de vaccination. Pour accompagner ce branlebas de combat, les centres de vaccination vont se multiplier, leurs horaires seront étendus, des militaires seront déployés, et des milliers de vaccinateurs seront formés, a détaillé le dirigeant conservateur. Cette annonce solennelle, depuis Downing Street, intervient quelques heures après le relèvement du niveau d'alerte Covid en raison d'une "rapide augmentation" des cas du variant Omicron, qui a poussé le gouvernement à annoncer de nouvelles mesures. Le nombre total de cas d'Omicron détectés au Royaume-Uni a atteint 3.137,soit une augmentation de 65% par rapport au total de 1.898 cas recensés samedi, mais le nombre réel de casserait en réalité bien supérieur. Détecté au Royaume-Uni il y a seulement un peu plus de deux semaines, Omicron devrait être le variant dominant d'ici quelques jours, estime le gouvernement Le niveau d'alerte a été relevé de trois à quatre, le deuxième niveau le plus élevé, qui indique que "la transmission est élevée" et que la pression sur les services de santé est "importante ou en augmentation". "Les premiers éléments montrent qu'Omicron se propage beaucoup plus rapidement que Delta et que la protection vaccinale contre les maladies symptomatiques d'Omicron est réduite", ont souligné les responsables de santé de l'Angleterre, l'Ecosse, du Pays de Galles et de l'Irlande du Nord dans un communiqué commun. La gravité d'Omicron "sera plus claire les prochaines semaines", mais ils notent qu'il y a "déjà" des hospitalisations dues à Omicron et qu'il est "probable" que leur nombre "augmente rapidement". Le Royaume-Uni est particulièrement touché par la pandémie avec plus de 146.000 morts et quelque 50.000 nouvelles contaminations enregistrées chaque jour. Outre l'accélération de la campagne de rappel vaccinal, le dépistage va être étendu. A partir de mardi, les cas contacts totalement vaccinés de personnes testées positives au Covid19 seront priés d'effectuer quotidiennement des tests antigéniques pendant sept jours. Ceux qui ne sont pas vaccinés doivent rester isolés dix jours. Ces annonces s'ajoutent à d'autres mesures présentées récemment par M. Johnson, dont le retour au télétravail et l'introduction du passeport sanitaire dans certains lieux comme les discothèques. Soumises au vote des députés mardi, ces nouvelles mesures devraient être adoptées grâce au soutien du parti d'opposition travailliste, mais Boris Johnson s'expose à la défiance d'une partie de son camp conservateur. Parmi les frondeurs, le député Steve Baker a estimé les restrictions supplémentaires "disproportionnées". Il a déclaré sur Sky News que comme lui, une soixantaine de députés conservateurs voteront contre les nouvelles mesures. Outre cette fronde dans ses rangs, Boris Johnson est fragilisé par une série de scandales liés à des fêtes supposées à Downing Street l'hiver dernier, au moment où les Britanniques était censés limiter les interactions sociales pour éviter la propagation du virus. Le plus haut fonctionnaire britannique, Simon Case, est chargé de mener une enquête interne.

Omicron se diffuse plus rapidement et les vaccins sans doute moins efficaces, selon l’OMS

Le variant Omicron du coronavirus responsable du Covid-19 semble se propager plus que le variant Delta, provoquer des symptômes moins sévères et rendre les vaccins moins efficaces, a indiqué dimanche l'OMS, qui souligne que les données restent très parcellaires. Omicron est désormais présent dans 63 pays, a expliqué l'organisation dans une mise au point technique, qui confirme les déclarations de ses responsables ces derniers jours. Selon l'OMS, Omicron semble bien se diffuser plus vite que le variant Delta, qui pour l'heure est encore responsable de l'essentiel des infections dans le monde. Cette diffusion plus rapide est constatée non seulement en Afrique du Sud, où Delta était moins prévalent, mais également au Royaume-Uni, où ce variant domine. L'OMS ne sait pas pour le moment -faute de données suffisantes si ce taux de diffusion élevé dans des populations à forte immunité vient du fait qu'Omicron "échappe à l'immunité, profite d'une transmissibilité plus élevée inhérente ou s'il s'agit d'une combinaison des deux". L'organisation prédit toutefois qu'il "est probable qu'Omicron surpasse Delta dans les lieux où il y a de la transmission communautaire". Les données ne sont pas encore suffisantes non plus pour établir le degré de gravité de la maladie provoquée par Omicron, même si pour l'heure les symptômes paraissent "légers à modérés" aussi bien en Afrique australe, où il a été détecté, qu'en Europe. Quant aux vaccins anti-Covid, le peu de données disponibles ainsi que le profil génétique d'Omicron laissent soupçonner "une baisse de l'efficacité" pour ce qui concerne la protection contre "l'infection et la transmission". Pour leur part, les laboratoires Pfizer et BioNTech -qui ont mis au point le vaccin Cominarty, l'un des plus efficaces contre le Covid jusqu'à présent- ont assuré en fin de semaine dernière qu'il était "toujours efficace" après trois doses face à Omicron. Les pays qui en ont les moyens encouragent déjà, en majorité, les populations à se faire administrer une dose de rappel. C'est particulièrement le cas en Europe confrontée à une nouvelle déferlante d'infections, provoquée par Delta, suite à l'abandon prématuré des restrictions sanitaires mais aussi des taux de vaccination parfois insuffisants.

​Au moins un décès dû au variant Omicron

Au moins une personne contaminée par le variant Omicron du coronavirus est morte au Royaume-Uni, a indiqué lundi le Premier ministre Boris Johnson. "Malheureusement, Omicron génère des hospitalisations et il a été confirmé qu'au moins un patient est décédé (des suites d'une contamination) au variant Omicron", a déclaré le dirigeant conservateur lors de la visite d'un centre de vaccination à Londres, alors qu'il mise sur une campagne de rappel vaccinal massive pour freiner la propagation du variant.


Lu 1849 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p