Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Exposition "Horizons intérieurs" à la gare ferroviaire de Rabat-Agdal

Photos et poèmes en atomes crochus


Libé
Dimanche 3 Avril 2022

L’exposition photographique "Horizons intérieurs", dont le vernissage a eu lieu jeudi à la gare ferroviaire de Rabat-Agdal, se présente comme un dialogue intuitif où poèmes et photographies, deux expressions artistiques cultivant plein d'atomes crochus, se donnent allègrement la réplique sur fond de confinement.

Initiée par Langages du Sud en partenariat avec l'Office national des chemins de fer (ONCF), cette manifestation itinérante, qui se poursuit jusqu’au 14 avril dans les gares du Royaume, regroupe 25 clichés, livrant au regard des situations immortalisées par une pléiade de photographes marocains. L'exposition est le fruit du concours de photographies "Horizons Intérieurs : partage et convivialite aux temps du confinement", organisé en avril 2020, où des photographes, professionnels ou amateurs, ont rivalisé d'ingéniosité pour capter des moments furtifs de la vie sous cloche.

Le résultat est, selon les initiateurs de l'exposition, une invitation à la découverte de "témoignages artistiques et culturels d’une multitude d’instants intimes dans la situation exceptionnelle du confinement".

"En collaboration avec Yoriyas, artiste photographe de renom, le concours a permis de décerner 4 prix, à savoir trois du jury et un du grand public", a rappelé Patricia Defever, éditrice et directrice de Langages du Sud.

Soutenant que le concours a été "une agréable surprise au vu de l’engouement suscité auprès de la jeunesse marocaine", elle a affirmé que le choix d'exposer des oeuvres sélectionnées dans les allées des gares a pour but de leur donner une meilleure visibilité. Mme Defever a assuré que l’adhésion de l’ONCF à cette exposition itinérante a permis un meilleur partage de ces clichés uniques avec le grand public au niveau des gares du Royaume.

C'est précisément sur la même lancée que la cheffe du département commercialisation et partenariat à l’ONCF, Fatimzahra Fellahi, a souligné que l'Office s'inscrit actuellement dans la promotion de la culture au niveau des gares.

"Les gares sont de véritables lieux de vie où se croisent différentes générations", a-t-elle dit, ajoutant que l’objectif est de rapprocher davantage la culture du grand public et faire découvrir le talent et les œuvres des artistes marocains.

Fouad Laroui, professeur et poète, a fait savoir que sa collaboration littéraire à l’exposition est le condensé de son inspiration à la vue des photographies sélectionnées par l’éditeur.

"Tout a commencé avec la pandémie, qui a été à l’origine du concours de photographies lancé par l’éditeur et qui a proposé aux jeunes de prendre des clichés de leurs intérieurs lors du confinement", a-t-il dit.

S’agissant de l’épreuve du confinement sur l'être, M. Laroui a souligné que cette situation exceptionnelle due à la Covid-19 a mis les gens face à eux-mêmes loin de tout divertissement, révélant ainsi ce qui est enfoui dans l’esprit.

L’exposition "Horizons intérieurs", une compilation de 25 clichés uniques et émouvants, sertis de poèmes de Fouad Laroui, est à découvrir jusqu'au 14 avril sur les bornes digitales de la gare Rabat-Agdal.



Lu 797 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.