Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Erdogan critique le plan de Kushner pour le Proche-Orient




Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté le plan pour le Proche-Orient du gendre du président américain Donald Trump, Jared Kushner, déclarant dans des propos rapportés lundi qu'il était "absolument impossible" de l'accepter. "Il nous est absolument impossible d'avoir une approche positive à ce sujet", a déclaré M. Erdogan à des journalistes turcs après le sommet du G20 qui s'est achevé au Japon ce week-end.
Ces déclarations du président turc, ardent défenseur de la cause palestinienne, surviennent quelques jours après la présentation par M. Kushner à Bahreïn du volet économique de son "plan de paix" visant à résoudre le conflit israélo-palestinien.
Ce plan prévoit 50 milliards de dollars d'investissements dans les Territoires palestiniens, mais l'Autorité palestinienne a boycotté la réunion à Bahreïn, accusant Washington de chercher à imposer une solution politique qui serait défavorable aux Palestiniens.
"Nous nous sommes toujours opposés au sommet de Bahreïn. Nous disons que les terres palestiniennes ne sont pas à vendre", a déclaré M. Erdogan, cité lundi par le quotidien turc Yeni Safak. Le chef de l'Etat turc critique régulièrement la politique israélienne, mais également celle de l'administration Trump à l'égard des territoires palestiniens. Ankara avait ainsi vivement dénoncé le transfert de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem l'an dernier.

Mardi 2 Juillet 2019

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.