Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens maroco-onusiens sur la lutte contre le terrorisme




La stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme a été au centre d'entretiens, mercredi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita et le secrétaire-adjoint du bureau des Nations-unies pour la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, en visite dans le Royaume.
S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec ce dernier, le chef de la diplomatie marocaine a indiqué que cette réunion a été l'occasion de discuter des différents éléments de la stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme, mise en place selon la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la fois dans son côté sécuritaire, diplomatique, religieux et préventif, considérée aujourd'hui comme l'une des expériences phares aux niveaux régional et international.
Elle s'inscrit également dans le cadre du "rôle principal" que joue le Royaume, sous le leadership de S.M le Roi, en matière de lutte contre le terrorisme, et ce à travers son action au sein des organisations internationales et régionales.
Cette rencontre, a affirmé le ministre, intervient aussi à un moment où les actes terroristes connaissent une augmentation importante, surtout en Afrique.
Dans ce sens, il a rappelé que le Maroc a toujours demandé à ce que l'Afrique obtienne l'attention de la communauté internationale, notamment à travers une action anticipative, dans la mesure où le continent a été marqué, ces dernières années, par l'augmentation du chiffre des opérations et organisations terroristes, ainsi que par le nombre de leurs victimes.  Le Royaume, qui co-préside avec le Canada le Forum mondial de lutte contre le terrorisme pour la 5ème année consécutive, joue "un rôle essentiel" dans la zone méditerranéenne et tente, à travers des initiatives à New-York et Vienne, de promouvoir le travail des Nations unies dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.
Par ailleurs, Nasser Bourita a fait savoir que la visite du responsable onusien intervient dans le cadre d'une série de rencontres qui ont eu lieu en marge des réunions de l'Assemblée générale des Nations unies, ou dans le cadre de rencontres à New York.
Ces réunions, a ajouté le ministre, ont été marquées par l'affirmation d'un "partenariat solide" entre le Royaume et l'Organisation des Nations unies, en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, faisant savoir que ce partenariat se manifeste par le soutien politique et diplomatique, mais aussi par l'appui des activités et des initiatives prises par le Bureau dans le cadre de l'exécution de la stratégie de l'ONU dans la lutte contre le terrorisme.
Le Maroc, a-t-il dit, considère les Nations unies comme "un parapluie essentiel", dans tout travail conjoint relatif à la lutte contre le terrorisme, estimant que le Bureau joue un rôle principal dans "l'instauration de la conscience et le développement des compétences et des bonnes pratiques" entre les Etats, dans la lutte contre le terrorisme.
De son côté, Vladimir Voronkov, qui a tenu à souligner le rôle qu'occupe le Maroc comme "l'une des forces principales" dans la lutte contre le terrorisme au sein de l'ONU, a exprimé sa gratitude à l'égard du Royaume pour "l'appui solide" qu'il manifeste aux activités de lutte contre le terrorisme au sein de cette organisation, notant qu'il s'agit là d'"une contribution à la lutte internationale contre ce phénomène".
Relevant que son échange d'informations avec Nasser Bourita s'est porté sur les moyens de construire l'"action commune future" des deux acteurs, le responsable onusien a affirmé avoir convenu, avec le ministre marocain, de "prendre des mesures supplémentaires" de manière à rendre leur coopération "plus effective", estimant que "davantage de coopération" entre le Maroc et les Nations unies pourrait apporter une contribution "meilleure et plus efficace" dans la lutte internationale contre le terrorisme.

Rabat soutient les aspirations du peuple vénézuélien

Le Maroc est en faveur des véritables aspirations du peuple vénézuélien et soutient Juan Guaido suite à sa réélection président du parlement, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger,  Nasser Bourita.
"La position du Maroc vis-à-vis de la crise vénézuélienne est claire dès le début. Le Maroc est avec les aspirations vraies du peuple vénézuélien, et soutient Juan Guaido suite à sa réélection président du Parlement", a-t-il souligné lors d'un point de presse au terme de ses entretiens avec son homologue grec, Nikos Déndias.
Il a relevé que "le Maroc oeuvre également avec la communauté internationale et avec les Etats du Groupe de Lima pour pousser vers la création d'un cadre institutionnel qui répond aux véritables aspirations du peuple vénézuélien".
Le Maroc salue la réélection de Juan Guaido en tant que président du Parlement, tenue dans un cadre où ont été respectés la loi et le quorum nécessaires, a-t-il poursuivi.
Le ministre a indiqué, par ailleurs, que le Royaume déplore et dénonce les tentatives visant à empêcher le déroulement de cette élection dans des conditions normales respectant la volonté des députés vénézuéliens et leur permettant d'élire le président du parlement, le représentant légitime des ambitions du peuple. Nasser Bourita a, en outre, fait savoir que le Royaume va poursuivre la coordination pour aller vers une résolution pacifique de la crise vénézuélienne, respectant les aspirations du peuple vénézuélien et la légitimité dans le pays et qui est en harmonie avec les efforts fournis par l’Organisation des Etats américains (OEA), le Groupe de Lima et autres organisations qui œuvrent dans ce cadre.

 

Vendredi 17 Janvier 2020

Lu 162 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif