Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Engagement exemplaire des habitants du Haouz et des ONG de Marrakech




Engagement exemplaire des habitants du Haouz et des ONG de Marrakech
Les habitants de la province d'Al-Haouz ont fait preuve d'un engagement total et d'une implication exemplaire dans la mise en oeuvre des mesures adoptées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire décrété à l'échelle nationale, en vue d'endiguer la propagation de la pandémie du Covid-19.
Depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence sanitaire, les déplacements ont été réduits sauf dans les cas d'extrême nécessité (se rendre au travail, faire les courses ou pour recevoir les soins médicaux) et le confinement dans les maisons a été respecté par tous les citoyens de la province, en tant que mesure indispensable et préventive.
Dans l'ensemble des collectivités territoriales relevant de la province, la population locale a démontré un sens élevé de citoyenneté et de responsabilité, un comportement qui reflète une prise de conscience collective du danger que représente le coronavirus sur la santé et la sécurité publiques.
Pour une meilleure mise en oeuvre des mesures adoptées, les autorités publiques, les agents de police, les forces auxiliaires et la gendarmerie Royale ont intensifié les opérations d'encadrement et de contrôle de la circulation, conformément aux consignes et mesures exigées par le ministère de l’Intérieur.
L'Etat d'urgence sanitaire est entré en vigueur, vendredi dernier à 18h00 (GMT+1), dans l'objectif de préserver la santé et la sécurité de la société marocaine.
A signaler, par ailleurs, que l’Association Assafou pour le développement (province d’Al Haouz) et l’Association Mima Malika (Marrakech) ont décidé de fédérer leurs efforts et de se mobiliser en vue d’apporter de l’aide aux familles démunies aussi bien dans le monde rural qu'en milieu urbain et ce, dans le cadre de l’élan national de solidarité visant à lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus.
Ainsi, les deux associations ont lancé une campagne de collecte de dons et de fonds nécessaires pour l’achat de denrées alimentaires de première nécessité qui seront distribuées, par la suite, aux familles nécessiteuses. Organisée en coordination avec les autorités locales, cette initiative vise à venir en aide aux familles démunies et à consacrer les valeurs de solidarité et d’entraide qui caractérisent la société marocaine dans des circonstances normales comme en temps de crise.
Selon ses initiateurs, cette action de solidarité s’assigne pour finalité de soutenir tous ceux qui se trouvent contraints à faire face, directement, aux conséquences économiques de la crise provoquée par la propagation du coronavirus.
Dans la foulée, ils ont expliqué que les deux associations demeurent mobilisées pour remettre directement aux familles nécessiteuses, tous les dons en denrées alimentaires qu'elles peuvent recevoir des bénévoles.   Dans une déclaration à la MAP, le président de l’Association Mima Malika, Khalid Benhalima, a salué l’esprit de solidarité dont ont fait preuve les Marocains dès le déclenchement de la crise induite par cette pandémie mondiale, relevant qu’avec cet élan de solidarité, de responsabilité et de cohésion, le Maroc pourra venir à bout des répercussions économiques de cette pandémie.

Jeudi 26 Mars 2020

Lu 760 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif