Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Energie nucléaire Signature à Rabat d'un mémorandum d’entente entre AFCONE et CNESTEN


Libé
Vendredi 5 Mai 2023

Energie nucléaire Signature à Rabat d'un mémorandum d’entente entre AFCONE et CNESTEN
La Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE) relevant de l’Union africaine et le Centre marocain de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d’entente destiné à renforcer les capacités régionales en Afrique pour les applications pacifiques de l’énergie nucléaire.

Ce mémorandum a été signé par le secrétaire exécutif de l’AFCONE, Agboraw Enobot, et le directeur général du CNESTEN, Hamid Marah, en présence de la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali.

A travers ce mémorandum, le CNESTEN partagera sa riche expérience avec l’AFCONE pour contribuer à l’atteinte de la promotion des sciences et technologies nucléaires, de manière sûre et durable, pour répondre aux besoins croissants du développement socio-économique en Afrique, indique un communiqué du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.
 
Le mémorandum s’articule autour de l’échange d’expérience et des bonnes pratiques entre AFCONE et CNESTEN dans les domaines de l’énergie nucléaire, la sûreté nucléaire, la sécurité nucléaire ou encore les applications pacifiques nucléaires dans les divers secteurs socioéconomiques, notamment la santé, l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’industrie, précise la même source.

En vertu de cet accord, le CNESTEN appuiera les programmes d’AFCONE dans les thématiques de la recherche scientifique, la formation académique et professionnelle, l’expertise technique, ainsi que les analyses de laboratoires.

Dans ce cadre, Mme Benali a affirmé que ce projet de mémorandum témoigne de l'engagement du Maroc à renforcer davantage sa coopération avec les institutions africaines dans les différents domaines de l'énergie nucléaire, contribuant ainsi au développement de l’utilisation pacifique, sûre et sécurisée des technologies nucléaires dans de multiples secteurs socioéconomiques.

 En se félicitant de la signature du MoU et de l’appui qui sera fourni par le Maroc, le secrétaire exécutif de l’AFCONE a souligné que cet accord constitue un jalon majeur dans la nouvelle approche de partenariat que promeut AFCONE.

 Il est à signaler qu’AFCONE a été  créée dans le cadre du Traité de Pelindaba, dans l’objectif de disposer d’une zone exempte d'armes nucléaires en Afrique, qui est institué sous l’égide de l’Union africaine, rappelle-t-on.


Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p