Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Edition 2021 du Novembre Numérique


Libé
Lundi 15 Novembre 2021

Programmation riche et diversifiée à l'IF de Tétouan

L’Institut Français (IF) de Tétouan a mis en place une programmation riche et diversifiée, à accès gratuit, à l’occasion de l’édition 2021 du "Novembre Numérique, la fête des cultures numériques", tenue au Maroc du 3 au 30 novembre. La nouvelle édition "Novembre Numérique", qui se déploie cette année dans près de 70 pays et 100 villes sur les 5 continents, grâce au réseau culturel français à l’étranger, vise à favoriser l’accès de tous aux nouvelles technologies et à promouvoir la diversité de la création numérique française. Ainsi, l’IF de Tétouan invite à découvrir sur ses murs extérieurs, l’Exposition Faune, de la Cie Adrien M et Clair B, qui se poursuivra jusqu’au 30 novembre et qui consiste, en une série de 10 affiches de grand format, à observer avec l'application de réalité augmentée développée sur mesure, invitant à un parcours en forme de jeu de piste qui révèle une vie animale cachée sur les murs de la ville. L’avant-première du spectacle "Marraya Arrouh" (miroirs de l'âme) de la Cie Col’Jam et Kdanse, aura lieu le 18 novembre à la Maison de la culture de Tétouan, a indiqué l’IF de Tétouan dans un communiqué, notant qu’il s’agit d’une "hybridation entre le corps et le numérique, la danse et l'image interactive, au service d'une spiritualité partagée, un visage de réponse, un remède imaginé face aux maux du monde". Par ailleurs, l’IF prévoit également, le 19 novembre au Centre d’art moderne de Tétouan, une restitution publique du workshop des étudiants de l'Institut national des beaux-arts (INBA) et l’association "Les rencontres audiovisuelles", durant laquelle sera exposé le travail réalisé suite à une semaine de collaboration artistique. Le même jour, un concert du duo "SAMIFATI" est prévu à la Maison de la culture de Tétouan, a précisé la même source, notant que le duo nantais des compositeurs Sami Fatih et Axel Vanlerberghe, mêle des mélodies délicates à des lignes de violons épiques, et des basses puissantes à des images rêveuses. En outre, le spectacle "Nuit Blanche" de la Compagnie PART-AGE aura lieu le 20 novembre à la Salle de spectacle de l’Institut. "Nuit blanche" utilise une narration non-linéaire, un récit chronique, qui prend comme point de départ la situation critique d'une adolescente de 16 ans face à un choix impossible et en modifie l'issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles, a expliqué le communiqué, poursuivant qu’il s’agit d’une narration qui repose sur la réécriture de l'histoire à partir de la modification d'un événement, une volonté de changer le cours de l’histoire pour imaginer ce qu’elle aurait pu être.


Lu 1093 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira