Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba

La Jeunesse ittihadie réitère sa volonté de rester à l’avant-garde des forces progressistes qui aspirent à un Maroc démocratique et moderniste




Le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires a présidé samedi matin au siège central du parti à Rabat une réunion de la Commission chargée du rapport d’organisation du 9ème Congrès national de la Chabiba Ittihadia dont les commissions chargées de l’élaboration du rapport d’orientation et des relations extérieures se sont réunies, le même jour, au siège de l’Agdal
Dans un communiqué rendu public suite à sa réunion extraordinaire tenue samedi 22 février en  marge des réunions des commissions fonctionnelles issues de la commission préparatoire du 9ème Congrès de la Chabiba, le bureau national de celle-ci a appelé les organisations de la jeunesse, les associations féminines et des droits de l’Homme à la mobilisation pour « la révision de toutes les lois obsolètes qui ne répondent pas aux aspirations des générations futures à une vie digne dans laquelle les citoyens jouissent des droits et des libertés ».
En effet, la question de la révision des dispositions du Code pénal a été au centre des débats qui ont eu lieu lors de ces réunions à propos desquelles le bureau national de la Chabiba a «exprimé sa fierté du débat positif chez une large frange de l’opinion publique sur les libertés individuelles et la nécessité de modernisation du système pénal », a précisé le communiqué, soulignant que ce débat «reflète un haut niveau de maturité à même de mettre en échec les tentatives désespérées visant à induire en erreur l'opinion publique et à l'entraîner dans un faux débat dont le but est d’atteindre des objectifs inavoués ».
Le bureau national a également précisé que la Chabiba Ittihadia « est et restera toujours à l’avant-garde des forces de la jeunesse progressiste, aspirant à un Maroc démocratique et moderniste » et qu’elle a historiquement lutté pour les droits des forces populaires et pour l’édification d’un Etat national fort et d’un Maroc «où tous les Marocains quelles que soient leur identité, leur religion et leur culture vivent» en harmonie.
Le bureau national a, par ailleurs, affirmé que tous les militants de la Chabiba, ses instances et ses secteurs se mobilisent aux côtés des organisations de la jeunesse, des femmes et des droits de l’Homme «pour mettre en œuvre les dispositions constitutionnelles relatives aux droits et libertés et notamment celles visant à moderniser le système pénal », tout en exprimant son soutien au processus de  réforme de la justice au Maroc et aux efforts du ministère de la Justice allant dans ce sens.
Concernant le programme intégré d’appui et de financement des entreprises et le soutien aux TPME, la Chabiba Ittihadia a salué cette initiative Royale qui « permettra aux jeunes porteurs de projets de bénéficier de prêts importants avec des taux d'intérêt très faibles », tout en dénonçant « les efforts déployés par  d’aucuns au service de leurs intérêts politiques étriqués pour faire échouer ces initiatives nationales ».
Faisant allusion au faux débat provoqué récemment par une prétendue « fatwa » émise par un ex-ministre et actuel dirigeant du PJD dans laquelle il prétend que les crédits sont « haram », « la Chabiba condamne les campagnes mesquines et infructueuses ciblant ce programme dans le but de dissuader les jeunes marocains de profiter des opportunités qu’il offre », a mis en exergue le communiqué du bureau national, ajoutant que ceux qui s’attaquent à ce projet « veulent maintenir des niveaux élevés de précarité, car ils en tirent profit sur les plans politique et électoral ».
Le bureau national de la Chabiba a, en outre, décidé d’organiser deux colloques nationaux. Le premier à l'Université Hassan I de Settat sur le thème de «la réalité de l'Université marocaine», et le second à la région de Casablanca-Settat sur l'initiative Royale d’appui et de financement des entreprises.

Réunion du Secteur des avocats …


Le Secteur des avocats usfpéistes a tenu samedi une réunion au siège central du parti en présence de Driss Lachguar, Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires.

… et de la Commission des affaires économiques, sociales et environnementales

Le Premier secrétaire de l’USFP a présidé, samedi au siège central du parti à Rabat, une réunion de la Commission des affaires économiques, sociales et environnementales.

 

T . Mourad
Lundi 24 Février 2020

Lu 2361 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif