Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Le SNCP a été le premier syndicat à réclamer la couverture sanitaire pour tous

VIIIème Congrès national du Syndicat national des commerçants et professionnels


Rachid Meftah
Jeudi 13 Octobre 2022

Driss Lachguar : Le SNCP a été le premier syndicat à réclamer la couverture sanitaire pour tous
Les assises du VIIIème Congrès national du Syndicat national des commerçants et professionnels, lors desquelles a été reconduit Nabil Ennouri président de cette formation syndicale à l’unanimité pour un second mandat et a été élu également à l’unanimité Mohamed Jerafi président de la Commission administrative, ont été entamées par une séance d’ouverture tenue le 11 octobre courant à Rabat sous le slogan : « Responsabilité, fidélité, esprit d’initiative ».

Ont pris part à cette séance le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachguar, et une délégation du parti composée notamment de Jaouad Chafiq, membre du Bureau politique, Abderrahim Chahid, président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants,  El Hassan Lachguar, député parlementaire à Rabat, Hassan Essakhi, président de la chambre d’industrie et de commerce de Rabat et membre du Bureau politique et Amina Ettalbi, membre du Conseil national.

La séance d’ouverture a, par ailleurs, été marquée par une allocution du Premier secrétaire du parti  des forces populaires dans laquelle il a rendu un vibrant hommage aux pionniers et fondateurs du Syndicat national des commerçants et professionnels dont en tête le défunt Moulay Abdallah Moustaghfir.
Le Premier secrétaire a rendu un vibrant hommage aux pionniers et fondateurs du Syndicat national des commerçants et professionnels dont en tête le défunt Moulay Abdallah Moustaghfir
Le dirigeant ittihadi a mis en avant dans ce discours d’ouverture que dans le champ syndical, cette formation professionnelle a, en tout état de cause, été un précurseur quant à soulever la question de la couverture sanitaire au profit de tous les acteurs affiliés audit syndicat, et ce dès son premier Congrès, alors que cet objectif social était encore inaccessible, en dehors des fonctionnaires de l’Etat et difficile à réaliser même dans le secteur privé.

Driss Lachguar a relevé, parallèlement à cet état de fait, l’avancée qualitative et le développement positif qui ont, dès lors, caractérisé l’action du Syndicat national des commerçants et professionnels en s’érigeant comme un syndicat fondateur et un partenaire social incontournable qui négocie autour de dossiers et questions essentiels concernant la situation des commerçants et du commerce marocain.

«Je suis en mesure d’affirmer, en toute responsabilité, a-t-il souligné, que vous êtes allés jusqu’à développer le concept de l’action syndicale… J’ai suivi votre combat pour la justice fiscale et en évoquant l’impôt, je n’en parle point à partir  de votre position en tant que catégorie en droit de défendre ses intérêts mais j’aborde la question de l’impôt puisant dans le référentiel  qui dispose que quiconque est redevable de quelque chose doit s’en acquitter au profit du pays, étant établi que c’est le pays de tout le monde et que les intérêts de la nation sont au-dessus des intérêts catégoriels ».
Driss Lachguar J’aborde la question de l’impôt, puisant dans le référentiel qui dispose que quiconque est redevable de quelque chose doit s’en acquitter au profit du pays, étant établi que c’est le pays de tout le monde et que les intérêts de la nation sont au-dessus des intérêts catégoriels
Dans ce contexte précisément, le Premier secrétaire de l’USFP a noté que le Syndicat des commerçants et professionnels s’est bien distingué par la pertinence de son action et son sens organisationnel. D’ailleurs, a-t-il développé, lorsque Sa Majesté le Roi a incité le gouvernement à œuvrer à la  généralisation de la protection sociale et la couverture sanitaire, cette question a trouvé écho  instantanément dans ce secteur contrairement à d’autres qui ont buté sur l’opérationnalisation de cet important chantier du fait que le syndicat s’appuie sur son expertise, son expérience et son histoire…

En outre, le dirigeant ittihadi, faisant allusion à l’absence de responsables gouvernementaux à cette séance, a indiqué que « tout en suivant avec intérêt votre action militante, vos acquis et votre dialogue avec les directions des impôts et les directions du ministère du Commerce et de l’Industrie, j’aurais aimé que ces ministres soient venus pour écouter les doléances de cette catégorie  …».

Et de soulever que la pandémie  de corona a livré beaucoup d’enseignements, dont notamment que le plus fort n’est point celui en possession de l’arme nucléaire mais que ce qui rassure l’humanité, c’est la recherche scientifique, le développement technologique et davantage de solidarité et de cohésion en dépit des différences de croyances et de référentiels religieux et sans aucune forme d’exclusion.
Le Premier secrétaire a affirmé que ce qui rassure l’humanité, c’est la recherche scientifique, le développement technologique et davantage de solidarité et de cohésion en dépit des différences de croyances et de référentiels religieux et sans aucune forme d’exclusion
Pour sa part, Nabil Ennouri, président du Syndicat national des commerçants et professionnels, a fait observer dans son intervention que ces assises constituent une nouvelle étape initiant un long processus professionnel et faisant le point sur les  exigences et les attentes de ce secteur, particulièrement la problématique fiscale, la question de la couverture sanitaire et le dossier de la modernisation et l’habilitation du secteur.

Là-dessus, il a rappelé que la conjoncture économique et sociale dans laquelle se tient le VIIIème Congrès national, critique et alarmante du fait des répercussions de la pandémie et des effets néfastes de la crise économique mondiale, ne dissuade pas le syndicat d’y faire face et d’opérer en conséquence par tous les moyens possibles et imaginables en déployant tous les efforts à même de satisfaire les exigences de cette catégorie sociale.

A cette occasion le président du SNCP a pris soin de louer la démarche adoptée en matière de gestion du dossier des exigences urgentes du secteur, dont principalement la question fiscale, le chantier de la couverture sanitaire, le volet de la modernisation et de l’habilitation du secteur, rappelant les longs et assez difficiles dialogues, discussions et négociations avec les parties concernées qui ont abouti tout de même à la mise en œuvre d’un système fiscal en mesure de satisfaire les attentes de cette catégorie sociale mais aussi les développements conflictuels qui s’ensuivirent sur le terrain frôlant le cauchemar d’une éventuelle paralysie de l’économie nationale.

Nabil Ennouri a appelé, à cet égard, la direction des impôts et toutes les parties compétentes à prendre en considération les observations formulées par le syndicat et à les traiter avec célérité tout en réitérant la nécessité  de se pencher sur la problématique du rajout d’autres catégories professionnelles différentes quant à la participation professionnelle unifiée en l’absence de communication avec les contribuables pour s’assurer de l’existence ou non d’une telle ou telle catégorie professionnelle (…) A cet effet, il a souligné qu’il est nécessaire de réviser le processus technique établi  en la matière afin d’éviter tout dérapage ou dysfonctionnement.
Le président du SNCP a pris soin de louer la démarche adoptée en matière de gestion du dossier des exigences urgentes du secteur, dont principalement la question fiscale et le chantier de la couverture sanitaire…
Par ailleurs, le responsable syndical a relevé que le secteur bancaire ne manifeste aucun signe de coopération quant aux besoins du secteur et fait montre d’un refus systématique non justifié de faciliter pour les commerçants et les professionnels l’accès aux crédits de financement à l’instar du traitement réservé aux autres secteurs de même qu’il a noté l’absence d’une stratégie claire de la part des collectivités locales en matière de gestion des dossiers ayant directement trait au secteur mais aussi l’inexistence de toute volonté d’associer les chambres professionnelles par ailleurs institutions constitutionnelles dans le suivi des affaires de cette catégorie…

D’autre part, au sujet du slogan du VIIIème Congrès national du syndicat « Responsabilité, fidélité, esprit d’initiative », Nabil Ennouri a précisé que ce n’est pas un luxe syndical ou culturel mais qu’il s’agit d’un intitulé qui traduit « la grande importance de la responsabilité qui nous incombe en matière de gestion de la majorité des dossiers relatifs au secteur dans un esprit d’engagement et de déontologie militante élevée »...

Il est à rappeler que le VIIIème Congrès national du Syndicat national des commerçants et professionnels, qui a tenu sa séance d’ouverture à la salle «Ba Hnini», à Rabat à la suite de l’adoption par la Commission administrative des documents présentés par les commissions de soutien et de logistique et de la résolution organisationnelle et d’orientation, a poursuivi ses travaux s’étendant du 11 au 13 octobre au Complexe international de l’enfance et de la jeunesse de Bouznika.

Rachid Meftah

Driss Lachguar : Le SNCP a été le premier syndicat à réclamer la couverture sanitaire pour tous


Lu 6848 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS