Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Données personnelles: l'IRC adhère au programme Data-Tika de la CNDP


La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et l’Institut de recherche sur le cancer (IRC) ont signé, mercredi à Rabat, une convention de partenariat portant sur l’adhésion de l’Institut au programme Data-Tika, qui vise à protéger le citoyen au sein de l'écosystème numérique.

Paraphée par le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, et le directeur de l’IRC, Karim Ouldim, la convention vise l’accompagnement de la recherche biomédicale dans le contexte de la réglementation nationale et des normes internationales, rapporte la MAP.

"Les données de santé sont très sensibles et requièrent une protection et une attention particulières", a souligné M. Seghrouchni, insistant sur la nécessité de cadrer l’usage de ces données pour qu’il soit cohérent avec les finalités annoncées préalablement.

La CNDP est en discussion avec le ministère de la Santé et plusieurs conseils ordinaux dans le domaine de la santé, a-t-il fait savoir dans une déclaration à la chaîne d’information de la MAP (M24), notant qu’avec l’IRC, il s’agit de mettre en place "un ensemble de registres de tumeurs et un ensemble de données que ce secteur déploie".

Il s’agit aussi de mener des réflexions sur l’importance de la protection de l’information génomique et l’accompagnement de la recherche-développement pour qu’elle puisse être pratiquée dans les meilleures conditions, sans être freinée par le réglementaire.

"La protection des données à caractère personnel est un enjeu international", a souligné, pour sa part, le directeur de l’IRC, faisant savoir que l’objectif de la convention signée est de faciliter la recherche biomédicale dans le cadre de la réglementation en vigueur, tout en gardant la protection des données comme priorité nationale.

La convention prévoit aussi la formation de chercheurs dans le domaine de la protection des données médicales et celles en lien avec la recherche biomédicale, a-t-il ajouté.
Les programmes Data-Tika ont été mis en place par la CNDP en juillet 2020, dans le but de protéger le citoyen au sein de l'écosystème numérique. Ils se déclinent en trois formules, à savoir Data-Tika Entreprises, Data-Tika institutions publiques et Data-Tika associations & ONG.

Ces programmes permettront à l’adhérent d’alimenter, de façon proactive, les approches terrain de la CNDP, au lieu de se contenter de comprendre les actions à mener pour être en conformité avec la loi 09-08.

Libé
Vendredi 16 Juillet 2021

Lu 733 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS