Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Rabat

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a annoncé jeudi avoir procédé au démantèlement d’une bande criminelle qui a des ramifications dans plusieurs villes du Royaume et qui s'active dans le domaine de la falsification des documents de voyage et de résidence et leur utilisation dans la facilitation et l’organisation des opérations d’immigration illégale. 
Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus visant à lutter contre la criminalité, a été menée par la Brigade de lutte contre le crime organisé sur la base de renseignements précis fournis par la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a indiqué le BCIJ dans un communiqué. 
Les investigations préliminaires ont permis l’arrestation de deux candidats à l’immigration illégale à l’aéroport Mohammed V en possession de faux documents de résidence dans un pays étranger, alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer pour un pays européen, a précisé la même source. 
L’arrestation de ces deux candidats à l’immigration clandestine a conduit à l’arrestation de 14 autres personnes, dont une femme et un ressortissant algérien, s’adonnant à la falsification de documents administratifs officiels, en plus d’intermédiaires et d’intervenants qui ciblent leurs victimes parmi les jeunes qui rêvent d’immigrer à l’étranger, a souligné le BCIJ.

Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont procédé lundi à l'arrestation de quatre individus, âgés entre 22 et 36 ans, dont trois repris de justice, pour leur appartenance présumée à une bande criminelle spécialisée dans le cambriolage de locaux commerciaux. Les premiers éléments de l'enquête font ressortir que les mis en cause étaient impliqués dans plusieurs opérations de cambriolage en forçant les cadenas de locaux commerciaux situés dans différentes régions de Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), notant que la bande a pris notamment pour cible des bureaux de tabac, une agence de transfert de fonds et un centre de visite technique des voitures.
Les suspects commettaient leurs méfaits à l'aide de voitures de location qu'ils changeaient constamment, s'emparant ainsi d'importantes sommes d'argent, précise la même source. Les perquisitions menées dans la maison de l'un des suspects ont abouti à la saisie d'une voiture de type 4X4 ayant servi dans certaines opérations de vols, alors qu'une partie du butin découlant de ces délits a été recouvrée, à savoir 6.400 DH, fait savoir le communiqué.
Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour identifier les autres personnes impliquées dans les activités de cette bande criminelle, conclut la DGSN.

Libé
Vendredi 20 Juillet 2018

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés