Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestations

Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a procédé lundi à l'arrestation de quatre individus soupçonnés d'être liés à l'organisation dite "Etat islamique" (EI), âgés entre 19 et 24 ans et s'activant dans les villes de Casablanca, Tanger, Nador et Tiznit, indique le ministère l'Intérieur.
Outre leur adhésion totale à l'agenda destructeur de Daech et aux actions de propagande en faveur de cette organisation terroriste, les investigations menées par les services de sûreté ont révélé que les éléments arrêtés s'activaient en vue d'acquérir des compétences dans le domaine de la fabrication d'explosifs pour commettre des opérations terroristes dans le Royaume, précise le ministère dans un communiqué.
Cette opération a permis la saisie de différents appareils électroniques, manuscrits et documents faisant l'apologie de l'idéologie extrémiste de Daech, en plus d'armes blanches, souligne la même source, ajoutant que l'un des suspects entretenait des liens étroits avec un des éléments arrêtés suite au démantèlement en mai dernier au Maroc et en Espagne d'une cellule terroriste liée à ce groupe radical. 

DGAPR 

La Délégation générale à l'administration Pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) organisera, du 3 juillet au 10 août, un programme d'été au profit de 1400 pensionnaires mineurs.
Les bénéficiaires du programme en question, qui va démarrer en même temps que le programme national "Vacances pour tous", seront répartis sur trois périodes de 10 jours chacune, indique lundi un communiqué de la DGAPR, précisant que le programme comprend diverses activités pédagogiques, culturelles, artistiques, sportives, religieuses et sociales qui seront organisées dans les établissements pénitentiaires Tanger 2, Ait Melloul 2, Azrou, Safi, et au Centre de réforme et de rééducation de Ain Sebaa à Casablanca.
Ce programme vise notamment à aider les pensionnaires à développer leurs relations sociales et à leur permettre de s'ouvrir aux autres, à consolider l'esprit de citoyenneté et de coopération chez ces mineurs et à promouvoir les valeurs d'équité et des bonnes valeurs sociales.

Zoologie

Le Jardin zoologique national de Rabat vient de connaître la naissance de 4 lionceaux et de 2 lémurs cattas.
Les nouveau-nés ont pu bénéficier des soins nécessaires de la part de l’équipe vétérinaire et zootechnique sur le plan alimentaire et sanitaire, afin de favoriser leur adaptation et leur intégration dans leur groupe, indique le zoo dans un communiqué.
Le lémur catta est une espèce originaire de Madagascar et classée par l'Union internationale pour la conservation de la nature comme espèce "en danger" depuis 2012 en raison d'un déclin de plus de 50% de sa population en seulement trois générations.
La collection animale du zoo de Rabat s’est enrichie depuis le printemps dernier de 150 nouvelles naissances parmi les antilopes, les servals, les babouins, les loutres et d’autres espèces exclusivement africaines.

Libé
Mercredi 4 Juillet 2018

Lu 195 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés