Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Cocaïne
Les éléments de la sûreté nationale de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont procédé, lundi, à l'arrestation d'un citoyen français d’origine togolaise, âgé de 72 ans, en possession de trois kilogrammes de cocaïne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause a été arrêté à son arrivée à bord d'un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil) et se rendant à Cotonou (Bénin), ajoute la DGSN dans un communiqué, relevant que les fouilles effectuées par les éléments de sûreté ont permis la saisie de la quantité de cocaïne dissimulée minutieusement dans les bagages du suspect. Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête.

Fès
La prison locale de Ras El Ma, près de Fès, a abrité samedi la phase finale des concours religieux, organisés au niveau national par la Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), à l'occasion du mois sacré.
121 détenus dont 17 femmes ont participé aux phases finales de ces concours qui s'inscrivent dans le cadre des activités organisées par la Délégation générale en faveur des pensionnaires au niveau des différents établissements pénitentiaires.
Ces concours portent notamment sur la mémorisation et la psalmodie du Saint Coran, la mémorisation de l'ordre des Sourats et des Hadits ainsi que l’explication du Saint Coran.
Ces compétitions font partie du programme des activités éducatives et culturelles élaboré par la DGAPR pour faciliter la réintégration des détenus dans la société après leur libération, a souligné à la MAP, le directeur régional de la DGAPR de Fès-Meknès, Azzedine Chafiq, ajoutant qu'elles offrent aux participants l'occasion de mettre en valeur leurs talents et compétences.

Casablanca-
Settat

Le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau et la wilaya de la région de Casablanca-Settat ont paraphé, vendredi à la métropole, un accord-cadre de partenariat visant à améliorer la sécurité routière dans la ville blanche. La convention ambitionne de renforcer la coopération entre le ministère de tutelle, la wilaya et le Conseil de la commune en matière de sécurité routière.
Neuf accords similaires ont été signés avec les régions qui affichent des taux d’accidents de la circulation alarmants et la ville de Casablanca figure dans cette liste. Le nombre des accidents de la circulation à Casablanca s’est élevé à 14.959, soit 25% des accidents au niveau national, faisant 211 morts (17% du nombre de personnes tuées dans les accidents de la circulation au Maroc).

 

Mercredi 13 Juin 2018

Lu 91 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés