Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Marrakech
Les services de police de l’aéroport de Marrakech-Menara ont procédé, samedi, à l’arrestation d’un passager de nationalité étrangère accusé d'être impliqué dans le trafic international de drogues en possession d’environ un kilogramme de drogue de chira.
Selon une source sécuritaire, le comportement suspect du mis en cause, qui s’apprêtait à quitter le territoire national, a attiré les soupçons des services de police, qui l'ont soumis à un contrôle légal qui a confirmé sa possession d’une quantité d’environ 1 kg de drogue de chira emballée sous forme de capsules et soigneusement dissimulée dans sa valise personnelle.
Le prévenu a été par la suite soumis à un examen radiologique pour s'assurer de l’existence dans son estomac d’autres capsules. Le mis en cause a été placé en garde-à-vue et présenté au service préfectoral de la police pour approfondissement de l’enquête dans le but d’arrêter les éventuels complices dans le cadre du même acte criminel à l'échelle internationale et nationale.

Jerada
Deux personnes, âgées d’environ 33 et 42 ans, sont mortes dimanche suite à l’effondrement partiel d’une galerie traditionnelle de plomb dans la commune de Sidi Boubker, province de Jerada, ont indiqué les autorités locales, soulignant que les corps des victimes ont été extraits de l’intérieur de la galerie par un groupe de leurs compagnons.
Aussitôt informés de cet incident, les autorités locales, les services de sûreté, ainsi que les éléments de la protection civile se sont rendus sur place, ajoutent les mêmes sources, précisant qu'une des victimes, qui était toujours en vie, a été évacuée d’urgence au centre hospitalier universitaire d’Oujda, où elle a été placée à l'unité des soins intensifs, avant de rendre l’âme à cause des graves blessures.

Rabat
229 cas de fraude ont été enregistrés lors de l'examen régional unifié du baccalauréat (session juin 2018), au niveau de l’Académie régionale de l'éducation et de la formation Rabat-Salé-Kénitra, contre 199 cas recensés en 2017.
L'académie relève que les cas de fraude détectés par les commissions de vigilance régionales et provinciales lors de la correction (réponses identiques des candidats ou réponses identiques à celles publiées sur les réseaux sociaux) seront soumis aux dispositions contenues dans la loi 02.13 relative à la répression des fraudes aux examens scolaires.
Sur les 44.787 élèves inscrits, 43.642 candidats se sont présentés aux centres d'examens (soit 97,44 %). La même source indique que le nombre de détenus qui ont passé ces épreuves a atteint 177 candidats.

Mercredi 6 Juin 2018

Lu 99 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés