Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca
Le Conseil de la commune de Casablanca et la société Averda Casa ont annoncé, lundi, avoir conclu "un accord amiable" mettant une fin anticipée à leur contrat de collecte des déchets ménagers et de propreté urbaine dans la métropole.
"Dans le cadre du lancement d'un nouvel appel à concurrence pour la gestion déléguée des services de propreté sur l’ensemble du territoire de la ville de Casablanca, le Conseil communal a pris, lors de sa session ordinaire du 3 mai 2018, la décision de mettre une fin anticipée au contrat qui lie la commune de Casablanca à la société Averda Casa, délégataire de ces services sur les lots qui lui sont dévolus", indique un communiqué conjoint.
Les deux parties contractantes ont convenu de continuer à mobiliser tous les moyens humains, matériels et logistiques pour assurer la meilleure qualité de service durant la période transitoire précédant la mise en œuvre des nouveaux contrats de gestion déléguée sur l’ensemble des préfectures d’arrondissements concernées (Hay hassani, Ain chock, Ain Sbaa-Hay Mohammadi et Sidi Bernoussi).

Circulation
La circulation sera suspendue sur la route nationale n°1 reliant Lakhssas et Tagant à travers Bouizakarne dans la province de Guelmim, de 09h à 11h pendant la période allant du 30 mai au 6 juin, a annoncé lundi le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.  Cette coupure est due à la réalisation des travaux de talutage de la route située au niveau du col Agni Mgharne entre les P.K. 030 et P.K. 1040, indique le ministère dans un communiqué, précisant que la déviation de la circulation est possible en empruntant les itinéraires sur la route provinciale n° 1916 à partir de Lakhssas vers Andja sur une longueur de 24 km et la route non classée reliant Andja à Tagant sur une longueur de 10 km.
Pour plus d'information, les usagers sont priés de contacter le numéro 0537711717, ajoute la même source.

Marrakech
Les services de la préfecture de police de Marrakech ont procédé, récemment, à l’arrestation d’un ressortissant français faisant l’objet d’un mandat de recherche international émis à son encontre par les autorités judiciaires françaises pour une affaire de blanchiment d’argent. Selon un communiqué de la préfecture de police de Marrakech, l’arrestation du mis en cause, âgé de 30 ans, fait suite à un mandat de recherche international émis à son encontre par les autorités judiciaires françaises et diffusé au niveau international par l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol), pour son implication dans une affaire de blanchiment d'argent provenant du trafic de drogue dans son pays d'origine. Le prévenu a été placé en garde-à-vue. Il sera déféré devant le parquet général et de trancher sur la procédure d’exécution de ce mandat d’arrêt.

Jeudi 31 Mai 2018

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés