Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Salé

La brigade de la police judiciaire du district préfectoral de la sûreté de Salé a procédé, mercredi, à l'arrestation de deux individus aux antécédents judiciaires, dont un mineur, pour leur implication présumée dans la constitution d'une bande criminelle spécialisée dans le vol sous la menace à l'arme blanche.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de sûreté ont interagi à une plainte déposée par un épicier du quartier Cheikh Lamfaddel, dans laquelle il a affirmé avoir été victime d'un vol avec violence de la part des deux suspects, un acte criminel qui a été enregistré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.
Les recherches et investigations menées suite à cette plainte ont permis d'identifier les deux mis en cause et leur arrestation, ajoute le communiqué.
Le mineur a été placé sous contrôle policier, alors que l'autre suspect a été placé en garde à vue.

DGAPR 

Une cérémonie a été organisée, vendredi, à Ouarzazate à l’occasion de la célébration du 10è anniversaire de la création de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR).
S’exprimant à cette occasion, le directeur de la prison locale de Ouarzazate, Azeddine Hassani, a souligné les acquis réalisés par la délégation générale en vue d’assurer la réinsertion des pensionnaires conformément à la politique sage et clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI en matière de démocratisation et de développement du Maroc.
La création de la DGAPR en 2008 a notamment pour objectif d’accompagner les progrès enregistrés par le Royaume dans le domaine de la démocratie, l’amélioration des conditions de vie des personnes détenues et la réinsertion des pensionnaires dans leur environnement social et professionnel, a-t-ajouté. Créée en 1995, la prison locale de Ouarzazare compte environ 500 pensionnaires, dont environ 30 femmes.
    
Ouarzazate

Les éléments des services de la sûreté nationale à Ouarzazate ont arrêté, jeudi soir, en coordination avec les services de la Direction de la surveillance du territoire national (DGST), deux individus pour leur implication présumée dans une affaire de vol avec violence ayant visé une agence de transfert d'argent dans la ville d'Agdz.
Selon les premiers éléments de l'enquête, les mis en cause, âgés de 28 et 30 ans, se sont emparés d'une somme d'argent atteignant 100.000 DH de ladite agence, après avoir agressé une employée avec une matraque électrique, indique la DGSN dans un communiqué.
Les investigations ont permis de localiser rapidement la voiture de location utilisée par les deux suspects à Ouarzazate, contenant une partie de l'argent volé et la matraque électrique utilisée dans l'agression. Une opération sécuritaire effectuée ultérieurement a permis l'arrestation des mis en cause dans la même ville, en possession d'une autre partie des biens dérobés lors de cet acte criminel. Les deux prévenus ont été déférés devant les services de la gendarmerie Royale.

Libé
Lundi 30 Avril 2018

Lu 197 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés