Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Décès
Un ressortissant marocain est décédé, jeudi à Alexandrie, suite à un malaise de santé survenu à bord d’un avion saoudien dans l’espace aérien égyptien, apprend-on auprès de l’ambassade du Maroc au Caire.
Agé de 62 ans, le défunt (Mohamed Mortada) a été victime d’un malaise à bord d’un avion saoudien (vol n 373) qui se dirigeait vers Casablanca en provenance de Jeddah, suite à quoi l’équipage de l’appareil a décidé d’atterrir d’urgence à l’aéroport d’Alexandrie pour prodiguer les premiers soins au passager qui a rendu l’âme.
Le défunt était de retour au Maroc après avoir accompli le rite de la Omra.
Les services de l’ambassade du Royaume au Caire ont pris les mesures administratives nécessaires pour le transfert de la dépouille du défunt qui sera inhumé à Beni Mellal conformément à la volonté de sa famille.

Nador
Le Maroc a mis en place une série de programmes et d'actions visant à préserver la biodiversité floristique et faunistique et à réduire les menaces auxquelles elle fait face, a indiqué, mercredi à Nador, la directrice régionale du secrétariat d'Etat chargé du développement durable dans la région de l'Oriental, Salima Demnati en marge d'un workshop international (5-9 février) axé sur la biodiversité microbienne des écosystèmes marins.
Le Maroc qui abrite une biodiversité riche tant au niveau de la faune, de la flore que des écosystèmes, occupant ainsi la 2ème position en Méditerranée, a mis en place une stratégie et un plan d'action national visant la protection de son patrimoine biologique en vue de sa conservation et son utilisation rationnelle et durable.
La stratégie s'articule autour de cinq axes fondamentaux, à savoir la gestion rationnelle et l'utilisation durable des ressources biologiques, l'amélioration des connaissances sur la diversité biologique, la sensibilisation et l’éducation, la législation et les institutions et la coopération internationale.

Fès-Meknès
Les clés de 22 bus scolaires ont été remises, jeudi, par le Conseil de la région Fès-Meknès au profit de 22 communes territoriales de la région.
Distribués par le président de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, ces véhicules ont coûté 10 millions de DH. Ils bénéficieront aux communes de Ain Bida à Fès, Nzala et Dkhissa à Meknès, Tabouda, Moulay Bouchta, Sidi Yahya, Bni Zeroual, Ain Gdah, Ain Maatouf et Bni Wlid à Taounate, Lakssir et Sbaa Ayoun à El Hajeb, Sidi Lmakhfi à Ifrane, Sidi Boutayeb, Lkssabi, Skoura et Al Arjane à Boulemane, Al Ajajra à Moulay Yaacoub, Azzaba à Sefrou et Ait Seghrouchen, Amssila, Bni Lent et Keldane à Taza.
Cette initiative vise à contribuer à l’amélioration du niveau de scolarisation dans la région, qui englobe 9 provinces et 193 communes territoriales.
Le renforcement du parc de bus scolaires tend à lutter contre le décrochage scolaire parmi les élèves du milieu rural et à consacrer le principe d'égalité des chances.

Samedi 10 Février 2018

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés