Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Décès

Le journaliste et écrivain marocain, Amale Samie, s'est éteint samedi à Casablanca à l'âge de 63 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Né en 1954 à El Ksiba (province de Béni Mellal), Amale Samie a commencé sa carrière professionnelle comme professeur de langue française avant de devenir journaliste en 1992. Il était venu au quotidien Libération où il avait proposé ses chroniques à Abdelhamid Jmahri, alors responsable de la rubrique culturelle.
Connu notamment pour sa chronique à Maroc Hebdo "Faut-il vous l'envelopper ?" dans les années 90 et début 2000, le défunt avait publié plusieurs romans dont "Prête-moi ton délire", "Mourir pour deux idées" et "Cèdres et baleines de l'Atlas", roman pour lequel il a mérité, en 1991, le prix Grand Atlas pour la catégorie édition originale. Depuis une dizaine d'années, il s’est installé dans son village natal, où il a présidé jusqu’à sa mort l’Association pour l’intégration et le développement durable (ASIDD), une ONG fédérant les agriculteurs de la région.

 Tafraout

La huitième édition du festival des amandiers de la ville de Tafraout aura lieu du 15 au 18 mars prochain, sous le thème : "Terre d’amandier, terroir d’avenir". Cette manifestation se veut à la fois un carrefour économique, culturel et artistique et un levier pour le développement de la filière amandier dans la région, indique un communiqué de l’Association "Louz Tafraout" qui organise le festival en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et l'arganier.
Initiée avec l’appui également du conseil de la région Souss-Massa, la province de Tiznit et la municipalité de Tafraout, le festival ambitionne de contribuer à la valorisation du patrimoine de l’Anti-Atlas et à l’amélioration des conditions socioéconomiques des populations locales à travers la consolidation des principes de l’économie sociale et solidaire, ajoute la même source.
Outre une foire des produits du terroir, le programme de cette édition comprend des conférences et ateliers destinés à faire le point sur les actions entreprises pour améliorer le secteur des amandiers, ainsi que des activités culturelles et des soirées artistiques.

MGPAP

La Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) a lancé, lundi à Rabat, un portail électronique interactif permettant aux adhérents de suivre leurs situations en temps réel.
Ce nouveau portail (www.mgpap.org.ma) permet aux adhérents et aux partenaires de la MGPAP d'accéder à plusieurs e-services. Après une simple inscription, l’adhérent peut suivre, à distance, l’état de traitement des dossiers des différentes prestations servies par la MGPAP, notamment les primes de retraire ou de décès et ce, grâce à une mise à jour instantanée des données.
Outre les demandes, ce portail propose aux usagers une nouvelle plateforme sécurisée, qui permet aux organismes et institutions affiliés à la MGPAP d'effectuer la télé -déclaration des cotisations des adhérents. Il s’adapte automatiquement aux différents écrans PC, tablettes, et smartphones, permettant une meilleure interaction avec les réseaux sociaux (Facebook, Tweeter, YouTube).

Mercredi 31 Janvier 2018

Lu 289 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés