Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Fès

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, mercredi matin, un individu âgé de 23 ans soupçonné d'agression sexuelle sur une mineure dans une école primaire de la même ville.
Selon les éléments de l'enquête, le mis en cause, gardien dans cet établissement scolaire, aurait entraîné la victime dans les toilettes de l'école où il l'a agressée sexuellement sous la menace, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que les investigations menées suite à une plainte déposée après cet incident, ont permis l'arrestation du prévenu.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent en attendant de le déférer en justice, conclut la même source.

Nador

La police de Nador a interpellé, mardi matin, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire d'enlèvement, séquestration et demande de rançon.
Selon les premiers éléments de l’enquête, une personne a déposé plainte auprès de la police après avoir été contactée par les mis en cause lui demandant une rançon de 20 mille dirhams pour libérer son frère qu'ils ont séquestré, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué.
Les investigations, lancées après que la victime a réussi à échapper à ses ravisseurs, ont permis l’arrestation de deux des mis en cause alors que les 3 restants ont été appréhendés à bord d’une voiture sans documents de bord, ajoute la même source.
    
Meknès

La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de surveillance du territoire national (DGST) à l'arrestation, lundi à Meknès, de quatre personnes soupçonnées de liens avec le réseau spécialisé dans le trafic international de voitures, démantelé dernièrement dans les villes de Fès et Salé.
Les investigations ont permis l'arrestation, au centre de Meknès, des mis en cause pour leur implication présumée dans le vol de voitures, fait savoir la DGSN. Les prévenus, âgés entre 25 et 47 ans, sont aussi soupçonnés d'écouler les voitures volées sur le marché national après en avoir falsifié les documents, précise-t-on. Trois voitures d'origine inconnue ainsi qu'une somme d'argent (67.000 DH), des téléphones portables et des outils mécaniques servant à masquer les signes d'identification des véhicules ont été saisis auprès des mis en cause.

Vendredi 1 Décembre 2017

Lu 267 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés