Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Al Akhawayn

L’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) a célébré, vendredi, l’obtention pour cinq années de l'accréditation NEASC (New England Association of Schools and Colleges), organisme américain d'accréditation internationale le plus prestigieux dans son domaine.
L’AUI, qui a décroché cette accréditation après neuf ans d’efforts de l’ensemble des acteurs concernés, est devenue ainsi la première institution non-américaine d’enseignement supérieur à obtenir le label NEASC en Afrique.
Cette distinction a été célébrée lors d’une cérémonie organisée en présence notamment du wali Bank Al Maghrib et chancelier d’Al Akhawayn, Abdellatif Jouahri, du gouverneur de la province d’Ifrane, Abdelhamid Al Mazid, de la présidente de la commission de la NEASC, Barbara E. Brittingha et de plusieurs membres du conseil d’administration de ce prestigieux établissement.
    
DGAPR

Le programme "Prisons sans analphabétisme", mis en place par la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) au titre de l'année scolaire 2016-2017 pour cibler 11.000 bénéficiaires, a été réalisé à 96%.
Le nombre d'inscrits au programme a atteint 10.526 détenus, soit une hausse de 80,7% du nombre de bénéficiaires en comparaison avec l'année scolaire précédente, indique la DGAPR dans un communiqué, notant qu'au total, 6.968 candidats ont passé les examens, avec un taux de réussite de 83,25%, enregistrant ainsi un chiffre sans précédent au niveau des bénéficiaires de cette population carcérale au titre des autres années scolaires.

CNPD

La consécration de la culture de la protection de la vie privée au Maroc est un chantier capital, dont le succès reste tributaire de l’implication de toutes les composantes la société, a estimé le secrétaire général de la Commission nationale des données personnelles (CNDP), Lhoussin Anis, vendredi à Casablanca.
Lors d’une conférence organisée par la CNDP, en partenariat avec l'Amicale Hassania des magistrats sur le thème "Le rôle de la justice dans la consécration de la protection de la vie privée et des données personnelles", M. Anis a affirmé que le chemin à parcourir pour le renforcement de cette culture au Maroc "reste long", soulignant la nécessaire mobilisation collective de tous les acteurs concernés afin de garantir la mise en oeuvre des dispositions de la loi 08-09 relative à la protection des donnée personnelles, notamment le titre VII portant sur les peines.

Libé
Lundi 27 Novembre 2017

Lu 1466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés