Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Préscolaire

Le comité provincial de développement humain (CPDH) d'Ifrane a approuvé, récemment, 24 projets de création d'unités d’enseignement préscolaire dans plusieurs douars. Lors de sa première réunion au titre de l'année 2020, présidée par le gouverneur de la province, Abdelhamid El Mazid, le comité a approuvé la création de ces unités au niveau de 24 douars répartis sur les huit collectivités territoriales rurales que compte la province, pour un montant global de 6,9 millions de DH (MDH), financés par l'INDH.
Une enveloppe estimée à 4,9 MDH sera réservée à la réalisation des travaux, alors que le reste sera consacré à l'acquisition des équipements et à la gestion. Les unités en question seront créées dans les communes d'Ain Louh (2), Timhdit (2), Oued Ifrane (3), Sidi Lmakhfi (1), Tagrigra (5), Tizguite (8) et Dait Aoua (3).
La mise en place de ces unités a été décidée à la lumière des recommandations formulées par une commission provinciale ad hoc, qui a été chargée d'effectuer des visites de terrain dans les douars ciblés pour identifier les besoins en foncier et les matériaux à utiliser dans la construction, selon un document du CPDH d'Ifrane. Outre ces projets, le CPDH a validé un projet portant sur la construction de la deuxième tranche de la route rurale reliant Ouksassen à Aïn Marsa, le changement des numéros d’immatriculation des véhicules utilitaires acquis dans le cadre de l’INDH et la mise à la disposition de l'Association ‘’Al Amal pour la santé de la mère et de l’enfant’’ de la maternité d’Aïn Leuh.

"Tadqiq"

Le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique -département de l'éducation nationale- a annoncé, mercredi, le lancement de la nouvelle plateforme baptisée "Tadqiq" dédiée aux candidats du baccalauréat, session juin 2020.
Cette plateforme, qui sera lancée à travers le portail électronique du ministère via le lien (https://moutamadris.men.gov.ma), vise à fournir une base de données précises et actualisées, avec des données identiques à celles contenues dans les dossiers de candidature et les documents officiels au niveau de l'établissement scolaire, indique le ministère dans un communiqué. L'objectif est d'éviter les erreurs au moment de la saisie des données personnelles des élèves et dont la correction coûte cher aussi bien aux candidats qu'à l'administration scolaire, souligne la même source, notant que l'ensemble des candidats sont appelés à vérifier leurs données personnelles afin qu'ils puissent recevoir une convocation pour passer les examens du baccalauréat et d'accéder au service électronique "Minhaty".
L'opération de vérification des données s'effectue à travers l'examen des candidatures électroniques contenant les données personnelles des candidats, et qui ont été obtenues à travers le système de gestion scolaire "Massar" avec une approbation électronique au plus tard le 25 février courant. Pour plus d'informations, le ministère appelle à consulter son portail électronique (www.men.gov.ma).

Vendredi 14 Février 2020

Lu 629 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau