Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers


Arrestation

Les enquêtes et investigations menées par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les éléments de la brigade de la police judiciaire du district Moulay Rachid de la même ville, ont permis d’arrêter deux individus âgés de 23 et 24 ans pour leur implication présumée dans une affaire de viol sur mineur.
Selon les informations préliminaires de l’enquête, l'un des prévenus est soupçonné d'être le principal accusé dans l'affaire de viol enregistrée en août 2018, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), notant qu'il s'est avéré que celui-ci, qui était en fuite jusqu'à son arrestation, fait également l'objet de cinq avis de recherche par les brigades de la police judiciaire de Casablanca pour trafic de drogue et de psychotropes.
Le deuxième prévenu est soupçonné, quant à lui, de participation et de complicité dans ces actes criminels, ajoute la même source, notant que les enquêtes et investigations ont révélé qu'il était le propriétaire du taudis dans lequel les actes criminels ont été commis, avant de l'avoir cédé à de nouveaux propriétaires il y a près de six mois.

Jeudi 6 Février 2020

Lu 633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau