Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
INDH

Plus de 34 millions de dirhams (MDH) ont été alloués par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), à la réalisation de projets sociaux au niveau des différentes collectivités territoriales relevant de la préfecture d'Agadir-Ida-Outanane.
Ainsi, dans le cadre du programme de réduction des disparités au niveau des infrastructures et services sociaux de base, un projet de construction de la route reliant douar Tamaroute au douar Tidili et à la commune d’Imouzzer a été lancé pour une enveloppe budgétaire globale de 3 MDH, indique la préfecture dans un communiqué.
De même, six projets pour un montant global de 5,3 MDH ont été lancés dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité. Ils ont touché essentiellement les établissements de la protection sociale œuvrant dans le domaine des enfants en situation de rue, des enfants en situation de handicap et des personnes âgées. Concernant le programme d’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, un centre nommé "Dar Momkin", a été mis en place au quartier Lagouira à Agadir, pour un montant global de 1,7 MDH.
Cette structure est destinée à l'accueil des populations cibles en vue de les écouter, les orienter et les accompagner pour trouver leur premier emploi, ou créer des activités génératrices de revenu.

Arrestation

Les éléments de la police judiciaire du district de sûreté de Fkih Ben Saleh ont déféré devant le parquet compétent, lundi, deux individus aux antécédents judiciaires dans le vol et trafic des stupéfiants, membres d'une bande criminelle spécialisée dans les vols par effraction dans des agences de transfert d'argent, de change de devises et autres magasins de commerce.
Les services de la police judiciaire avaient entrepris en début de semaine les procédures de constatation de plusieurs opérations de vols par effraction ayant ciblé des agences de transfert d'argent et des magasins de commerce dans les villes de Fkih Ben Saleh, Khouribga, El Kelaâ des Sraghnas et Béni Mellal, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, faisant savoir que les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis d'identifier et d'arrêter deux suspects, âgés de 29 et 38 ans.
Les perquisitions effectuées aux domiciles des deux mis en cause dans la banlieue de la ville de Souk Sebt et dans la localité d'El Brouj (province de Settat), ont permis la saisie d'équipements et d'outils utilisés pour casser les cadenas des locaux ciblés, outre la récupération de deux coffres forts et plusieurs matériels informatiques ainsi que des butins que les mis en cause ont jetés du haut d'un pont sur l'oued Oum Errabia, dans la province de Fkih Ben Saleh, pour s'en débarrasser, selon la même source.

Mercredi 29 Janvier 2020

Lu 834 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif