Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Formation

Une session de formation sur le rôle des banques de gènes dans la gestion durable des ressources génétiques des animaux d'élevage a été organisée, mardi à Béni Mellal, à l’initiative de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).
Organisée sur quatre jours en collaboration avec plusieurs partenaires internationaux de l’INRA, cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet de recherche de l’Union européenne intitulé "Innovative Management of Animal Genetic Resources" +IMAGE+, visant à faire la mise au point sur le rôle des banques de gènes dans le développement durable des ressources génétiques chez les animaux d'élevage et à mettre l'accent sur l'importance de l’utilisation des nouvelles approches basées sur la génomique et les technologies de reproduction.
Dans une déclaration à la MAP, le chercheur à l’INRA, Badr Benjelloun, a souligné que cette session de formation ambitionne de s’arrêter sur les techniques de conception et de gestion efficaces des banques de gènes, sur l’évaluation de la diversité génétique neutre et adaptative à l'ère des données du génome entier ainsi que sur l'utilisation de matériel cryo-conservé et son apport dans la restauration des caractères économiquement intéressants.

Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, mercredi matin, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un repris de justice âgé de 27 ans pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.
Le mis en cause a été interpellé au niveau du point de contrôle routier à l’entrée de la ville de Fès à bord d’un autocar en provenance d'une ville du Nord du Royaume, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les opérations de fouille ont permis la saisie chez le suspect de 6.490 comprimés psychotropes, dont 5.860 comprimés d’Ecstasy et 630 de Rivotril, ainsi que d'un téléphone portable et d'une somme d’argent qui serait le fruit du trafic de drogue.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les éventuelles ramifications de cette affaire, ainsi que l’ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

Jeudi 23 Janvier 2020

Lu 865 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif